Le Canada distingue entre antisémitisme et antisionisme

Ils ont compris que nous cherchons non pas à tourmenter les Juifs mais à les libérer du joug qui les opprime!

Mais, à la différence de nous, ils n’ont pas saisi le rapport intime entre les méthodes sionistes et la morale juive…

Il s’agit maintenant d’expliquer tout cela à nos représentants élus, aux médias et aux intellectuels, de sorte que les groupes sionistes se voient contraints de se conformer au droit, aux lois et à la réalité.

Canada: « La critique d’Israël ne constitue pas une « nouvelle forme d’antisémitisme »
(…) CJPMO a fait valoir que la tentative de la CPCCA d’établir un lien entre la critique d’Israël et l’antisémitisme est indéfendable et irait à l’encontre des protections fondamentales énoncées dans la Charte canadienne des droits et libertés. CJPMO a soutenu sa position par les trois points suivants : 1) il serait impossible de définir une critique « politiquement correct » d’Israël qui respecterait également les libertés civiles; 2) Israël ne peut pas être utilisé adéquatement en tant que représentant du judaïsme ou des juifs; 3) les critiques de l’État d’Israël ne sont pas les ennemis du peuple juif.

Criticism of Israel is not anti-Semitism

CJPME makes submission to CPCCA concerning anti-semitism in Canada

Peut-on expliquer l’antisémitisme?

Understanding Anti-Semitism

Qu’est-ce que le judaïsme?

Hitler… Saddam… Au suivant!

Qui a peur du « nouvel antisémitisme »?

Amalek et la géopolitique du Moyen-Orient

The Dark Religion of Israel

L’Ancien Testament et le génocide à Gaza

Comment arrivera la victoire


Pourquoi pas des sanctions contre Israël?

Dès 2006, Israël avait identifié la Suède comme le pays le plus antisémite au monde

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.