Un humoriste contre le « nouvel ordre mondial » des Terminators nazis qui ont fait taire puis tué les pôvres juifs

 

 

https://encrypted-tbn3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcR-fNtesSSX_kxg32z_cdIlzKIFwGLDDNcLXtYDgBNQyWw4jwN6NA http://www.infowars.com/headline_photos/April/arnold_elite.jpg

 

 

La pétition pour la dissolution de la Licra, lancée par le fameux humoriste noir Dieudonné M’Bala M’Bala, débute ainsi:

 

« La LICRA, Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme, au contraire de lutter contre ces idéologies fascistes qui portent atteinte à la notion même de la Nation, comme à celle d’Humanité, la LICRA, par ses actes est un trouble à l’ordre public perpétuel, perfide, et nocif au possible aux valeurs fondamentales garanties par les lois de la République, le venin despotique que ses dirigeants et membres veulent insuffler dans la veine démocratique, au profit de l’hégémonie esclavagiste américano-sioniste, imposée au peuple au niveau planétaire sous l’intitulé revendiqué « du nouvel ordre mondial », comme jadis Joseph Goebbels et Adolf Hitler, qui après avoir dans un premier temps privé les écrivains et artistes juifs de leur droit à exprimer leurs pensées, les ont privés ensuite, carrément et tout simplement de leur droit de vie. » 

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Petition-pour-la-dissolution-de-la-LICRA-18976.html 

 

Source: 

https://www.change.org/fr/pétitions/pouvoirs-publics-dissoudre-la-licra-ligue-contre-le-racisme-et-l-antisémitisme 

 

 

Le « droit de vie » des juifs… un clin d’oeil humoristique à la revue de la Licra?

 

 http://i.qkme.me/36fatc.jpg

 

 

 

« …contre ces idéologies fascistes qui portent atteinte à la notion même de la Nation,

comme à celle d’Humanité… »

Sache que les Noirs étaient assez bien traités en Allemagne NS! Massaquoi se plaint le ventre plein, mais il ne peut s’empêcher de révéler la courtoisie des Allemands à son égard, lui qui venait de la haute société allemande, malgré sa couleur de peau.

 


Author : Massaquoi Hans-Jürgen
Title : Destined to witness Growing up black in Nazi Germany
Year : 2001
Link download : Massaquoi_Hans-Jurgen_-_Destined_to_witness_Growing_up_black_in_Nazi_Germany.zip

Anthony James Gregor – National Socialism and race


Anthony James Gregor – National Socialism and race
This serious look at the racial policies of the 3rd Reich explains how the vague ideas of Adolf Hitler in the early years of his political struggle developed in the 1930s into an exaggerated obsession with Nordicism. This occured quite separately and with the disapproval of many of the National Socialist leaders. By the late1930s a far more rational view became official policy. The entire history of these developments are explained by Dr Gregor. What is important about this work is that it refutes the silly media and propaganda allegations by the court historians and demolishes all the lurid tales of « Blond beasts » and « Master races ». Over 100 footnotes are provided giving references and sources.

Raccourci facile: censure = nazi

Illustration de l’article de ER « Justice d’exception pour les éditions Kontre Kulture »
http://www.egaliteetreconciliation.fr/Justice-d-exception-pour-les-editions-Kontre-Kulture-21300.html
Examinons cette photo de livres incendiés par des nazis. En fait, cela n’était pas autorisé par le gouvernement nazi nouvellement élu, mais par l’élite intellectuelle, étudiante et professorale qui comptait parmi les plus fervents supporteurs du Reich, faut-il le rappeler. Le gouvernement nazi a banni quelque 4 175 titres, mais tout en conservant des copies de chacun d’eux en archive. Aucune librairie ni bibliothèque n’a été saccagée ou pillée par des brutes nazies.
Voyez le contraste ensuite avec ce qu’a fait le gouvernement allemand sous occupation américaine après la guerre: quelque 34 645 titres, en plus de TOUS les livres d’école utilisés entre 1933 et 1945, ont tout simplement été broyés, et ce jusqu’à la dernière copie, par l’Office of Information Control (OIC) de l’armée d’occupation américaine. Mais le général attitré Robert McClure laissait tout le boulot à son « colonel » (pas militaire du tout) William Paley, un juif né en Russie, Franc-maçon de haut niveau et fondateur de l’empire CBS. Il était assisté dans son travail par Billy Wilder, juif né dans ce qui deviendra plus tard la Pologne.
Prenons un moment pour remercier ce magnat des médiats qui a gracieusement offert de son temps pour travailler à expurger la littérature et les arts des heures les plus sombres de l’Allemagne.
(Michael Collins Piper, YE SHALL KNOW THE TRUTH—101 Books American Nationalists Need to Read and Understand Before ‘They’ Burn Them, 2013)
http://pascasher.blogspot.com/2012/11/le-mouvement-pour-la-verite-un-saboteur.html
Lorsqu’on se souvient que les fascistes et les nazis avaient clairement identifié et même commencé à résoudre précisément le même problème que Dieudo a lui aussi clairement identifié des décennies plus tard, on se demande comment peut-il faire une aussi boiteuse comparaison… Une comparaison avec la férule bolchévique juive, les goulags et la traque des mal-pensants par les communistes juifs aurait été certainement plus judicieuse, d’autant plus que nous avons affaire à une organisation juive (soit la Licra, autrefois Lica) qui défendait les communistes contre les nazis. Faut-il rappeler à Dieudo :

  • que l’Allemagne avait été témoin des massacres perpétrés par les juifs communistes et avait qu’elle serait la prochaine à y passer si elle ne réagissait pas vite ;
  • que ce sont les communistes qui se trouvaient être pour la plupart des juifs qui ont été arrêtés et non « les artistes et les écrivains juifs » ;
  • que les élites juives soviétiques n’étaient pas moins parasitaires et assoiffées de sang que les élites juives démocratiques ;
  • que les démocraties ont pris parti pour les communistes contre les fascistes et contre les nazis ;
  • que ce sont seulement les fascistes et les nazis qui ont pu empêcher les communistes juifs de détruire toute la civilisation européenne et chrétienne.  
  • Que l’Allemagne nazie et les fascistes étaient le seul obstacle à la domination juive mondiale.
  • Que l’Allemagne nazie est la vraie  victime sacrificielle de la Seconde guerre mondiale, pour épancher la soif de sang des Alliés sous contrôle juif.  
  • Que les juifs sont, sur tous les plans, les grands vainqueurs de la Seconde guerre mondiale et non les grandes victimes.

Pendant ce temps, la droite pro-sioniste et les juifs sionistes ont beau jeu de présenter SoraI et Dieudo comme des agents de l’Eurabia et de l’Islam shiite, financés par l’Iran…

http://herbedeprovence.free.fr/2012/121108-soral-dieudonne-eurabia.jpg
Source image
(En fait, l’iranien chiite Mahmoud Ahmadinejad est Perse et non Arabe et qu’il n’a jamais spécialement soutenu l’immigration dans les pays occidentaux.)
« Anders Behring Breivik, l’auteur des attentats de Norvège, juillet 2011, cite plusieurs dizaines de fois Bat Ye’or dans son manifeste pour expliquer son acte. Bat Ye’or est le nom de plume de Gisèle Littman-Orebi (Le Caire, 1933), une essayiste britannique, juive d’’origine égyptienne. Son nom de plume Bat Ye’or signifie «fille du Nil» en hébreu. Dans son ouvrage (Eurabia, Islam and Dhimmitude), elle dénonce un accord, ourdi selon elle entre certaines instances dirigeantes européennes et des pays arabes visant à soumettre l’Europe au Monde arabe afin de former une nouvelle entité qu’elle désigne sous le vocable d’«Eurabia». » (Source: Norvège: Le carnage d’Oslo, un symptôme des dérives de la pensée intellectuelle occidentale.

Breivik était en contact courriel direct avec Pamela Geller, une prêtresse juive de l’anti-Islam.

EURABIA, de la théoricienne du « contre-jihad » Bat Ye’or, est l’un des livres préférés du biographe officiel des Rothschild Niall Ferguson, du biographe juif (pro-Refuznik et anti-soviet) de Churchill Martin Gilbert, du néocon juif propagandiste de la guerre au terrorisme Daniel Pipes, et certainement aussi de l’ex sénateur et candidat à la présidence des États-Unis en 2012 Rick Santorum. Ce qui préoccupe le plus l’auteure, c’est la contamination de l’Europe par l’antisémitisme (et l’antisionisme) des immigrants d’origine arabo-musulmane.  Pour la même raison, l’accroissement de la population d’origine immigrante Latino-américaine, majoritairement catholique et pas ou pas philosémite du tout, préoccupe grandement les sionistes américains et les juifs qui y voient le début du déclin de leur influence. L’auteure d’Eurabia n’a jamais digéré la déchéance de sa nationalité égyptienne sous le nationaliste Nasser en 1956.


Plus évident que leur antinazisme est leur antifascisme et leur antiracisme, intrinsèques à leur biais de gauche. L’anti-nazisme de Dieudo et SoraI s’exprime avant tout par un net penchant pour les idées de gauche, notamment en faveur d’un certain antiracisme et d’un certain antifascisme. Car Dieudo et SoraI nous le répètent constamment: ils « combattent authentiquement le racisme et le fascisme ».
En ce qui concerne les rapports historiques de l’Occident avec le monde islamo-arabe, ils font du révisionnisme subtilement anti-nationaliste et carrément anti-nazi. 

SoraI dit du nazisme, à propos du « geste de la quenelle » qui est dénoncé par les autorités comme « portant atteinte à la mémoire des morts » (comme les théories du complot du 11 septembre et le déni de Lolocauste):

« Si aujourd’hui on veut bien comprendre ce que ça veut dire que le nazisme, un peu comme le fascisme: c’est devenu des termes abstraits (un peu comme « enculé » en voiture, ça désigne pas une pratique sexuelle ça désigne un type qui vous a refusé la priorité). Aujourd’hui effectivement le nazisme, cette espèce d’abstraction serait incarnée par l’oligarchie atlanto-bancaire sioniste et effectivement la quenelle est un salut nazi inversé, c’est-à-dire que c’est un salut anti-nazi, c’est un salut d’insoumission à ce pouvoir oligarchique. Tout le monde l’a compris comme ça. (…)
Où est le fascisme? (–« SoraI l’antisémite, SoraI le fasciste! ») Il suffit de regarder E/R et de voir de quoi il est fait : SoraI, Dieudo, Seba, Ali, etc.).
Est-ce que c’est ça le fascisme ou est-ce que le fascisme c’est: Hazziza et ses soutiens c’est-à-dire le Crif, l’extrême droite israélienne, le pouvoir bancaire, l’Oligarchie politique la plus corrompue… La question est posée: « Où est le fascisme aujourd’hui? » Si les mots veulent encore dire quelque chose… Et c’est très dangereux parce que les gens vont finir par comprendre effectivement que quand les autres défendent la République ou la Démocratie, en fait ils défendent l’Oligarchie mondialiste atlanto-sionisto-bancaire qui est pour moi le fascisme contemporain, ou ceux qui méritent d’être traités métaphoriquement de néo-nazis, c’est-à-dire de gens qui règnent sur les autres par la brutalité, le mensonge, le mépris, qui produisent de la violence sociale, de la souffrance, de la misère, etc. » (vidéo d’octobre 2013)

 
Ils tapent sur l’Allemagne nazie et lui associent tout ce qui est mal: Al-Qaida, les sionistes, etc. Tout ce qu’ils veulent salir ou dénigrer est « nazi » (principe du « point Godwin« ). On se demande qui est-ce qu’ils essaient d’influencer le plus: la monde arabo-musulman ou le monde européen, en tout cas pour eux le modèle de « la Résistance » (anti-nazie) doit triompher définitivement du modèle nationaliste et surtout du modèle nazi! 


Une bonne façon pour eux d’empêcher une saine compréhension du lien entre les nazis et le nationalisme dans le monde arabo-islamique est d’associer les nazis, qu’ils accusent d’avoir été une menace « totalement fabriquée par l’empire », à ces faux « rebelles » islamistes qui sont, eux, en effet, bel et bien manipulés par l’empire sioniste. Et c’est d’autant plus facile à faire gober à leur auditoire qu’ils leur ont tous préalablement bien fait comprendre que « les nazis étaient des sionistes déguisés et vice versa »! Comme ils associent nazisme et sionisme et comme ils qualifient de nazis les sionistes israéliens (ou « judéo-nazis » comme disait un certain rabbin), ils comparent aux nazis l’islamisme terroriste d’al-Qaida et les rebelles financés et manipulés par l’Empire sioniste, car selon eux les nazis étaient « eux aussi manipulés et fabriqués par les sionistes ». 


 


La réalité est que les nationalistes arabes, bien qu’ils aient eu des influences socialistes et républicaines, ont nourri des liens avec les nationalistes européens, incluant les nazis.  Par exemple, les combattants Palestiniens nationalistes et antisionistes ont nourrit des liens de proximité avec les nazis et leur idéologie.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/4/44/Palastina-Nazi.jpg

L’influence nationaliste européenne, surtout allemande, sur le nationalisme arabe est reconnue. Dieudo et SoraI veulent effacer de notre mémoire cette association entre nationalistes européens (fascistes, nazis, ou anciens nazis anticolonialistes) et nationalistes arabes, à la place ils mettent en valeur la révolution iranienne et prônent l’alliance avec un-Islam-authentiquement-anti-empire-mais-surtout-pas-nazi-parce-que-les-nazis-étaient-des-pantins-des-sionistes…

Les ennemis de Soral et Dieudo ont reconnu que ces personnalités-vedettes de l’anti-judaïque, en particulier Dieudo, agissent comme leaders d’une nouvelle Waffen SS, ces légions étrangères (non-allemandes et fortement diversifiées) qui ont combattu pour le Troisième Reich.

VIDEO – Délire de persécution Il parle d’une « France antisémite Black-Blanc-Beur » ralliée autour de la personnalité vedette de Dieudonné. Dieudo est le nouveau leader de la Waffen SS (légions étrangères). Ces étrangers se battent pour nous, pour la cause!


VIDEO – Frédéric Haziza sur RMC dans « Les Grandes Gueules » – 14/01/2014
Haziza a « toujours combattu pour Israël et contre l’islamisme ». Il redit encore une fois que Dieudo prépare « une France Black-Blanc-Beur de l’antisémitisme ».

VIDEO – Théorie du complot: La France Black-Blanc-Beur de l’antisémitisme, le projet de Soral et Dieudonné
Une telle alliance est leur plus grande peur. Ils savent que tout est fini pour eux si une telle alliance se concrétise (même si cette alliance ne dure que le temps qu’il faut pour assurer la victoire).


Débat sur la solidarité inter-nationalismes et l’obsession raciste des WN (qui ne mène nulle part!). Si je comprends bien, c’est « les blancs contre tous les autres »? Il faut sauver les blancs de quelle menace au juste? Faut-il les sauver de tout le monde ou quoi?
Lu sur Stormfront:


Hanoho écrit:

[à monsieur le modérateur, je vous propose un texte remanié de celui que vous avez enlevé. En regardant dans l’onglet « s’inscrire en français », il y a deux aspect qui peuvent justifier le retrait de ce que j’avais écrit: il y avait des grossièretés et je parlais un peu de religion. Je tente donc d’écrire quelque chose de plus factuel de moins partisan et de plus châtié. Si les raisons du retrait de l’article n’était pas celle-là, pourriez vous me dire desquelles ils s’agit de manière à ce que je ne fasse plus l’erreur dorénavant. Merci]

Tout peuple luttant pour son indépendance devrait recevoir notre soutien. Que se soit les kurdes, les tibétains ou les palestiniens. Dans ce dernier cas, le fait que l’oppresseur soit israël nous y encourage d’autant plus. Le mouvement historique pour l’indépendance et la liberté du peuple palestinien est l’OLP. Un mouvement que l’on peut qualifier de nationaliste et dont les revendications peuvent être trouvées ici:Site web de l’OLP. Leurs motivations sont donc en premier lieu la défense de leur territoire et l’avenir de leur peuple. Dans ce cas, il n’y a rien d’étonnant que des cadres de l’OLP aient soutenus (et soutiennent probablement toujours) le mouvement National Socialiste, et en premier lieu celui du IIIème Reich comme le dit le secrétaire général du comité central du Fatah, Farouk Kaddoumi.

Rien d’étonnant à ce que des peuples lucides et épris de liberté soutiennent Hitler. De l’autre coté, leur concurrents direct sont les islamistes, notamment la branche des frères musulmans: le hamas. Que veut le hamas ? Petit extrait d’une émission pour enfant « The pioners of Tomorrow: « Les musulmans sont la base de la civilisation […] pour la gouvernance mondiale par la loi islamique. »

Alors qui, entre les deux partis israêl va t-il favoriser ? Voici la réponse. Dans son livre « Le grand aveuglement, Israël et l’ascension irrésistible de l’Islam » le juif Charles Enderlin écrit:

Quote:
En 1994, alors qu’il était à nouveau chef du gouvernement, Shimon Peres a autorisé Shlomo Gazit à me lire les procès-verbaux dont il disposait. […] Aucun de ces textes n’a été publié en Israël. Pourtant ils apportent la preuve que dès 1986, les responsables israëliens, les dirigeants du parti travailliste et du Likoud, les chefs de l’armée et des divers services de renseignements savaient qu’un accord était possible avec l’organisation de Yasser Arafat.

A l’époque, une solution pacifique était encore possible, les colonies juives pas si développées… Mais, israêl traiter d’égal à égal avec des nationalistes ? Impossile. Le hamas fut créé en 1987… Toujours du même ouvrage:

Quote:
La Moujama a bénéficié de budgets illimités fournis par des sources saoudiennes, des émirats du Golfe et de fonds jordaniens contrôlés par les frères musulmans. A l’initiative de cheikh Yassine, plus d’une centaine de mosquées ont été construites, constituant l’infrastructure organisationnelle de la Moujamma. [difficile de ne pas faire le parallèle avec la France] A côté de ces mosquées ont été crées des centres sociaux ou culturels; des clubs de jeunes, des salles de sport, des jardins d’enfants, des cliniques dentaires, des bibliothèques. Au cours de cette décennie, nous avons été témoin du renforcement de la religion, du retour à la foi musulmane d’une partie importante de la population. Le nombre de fidèles dans les mosquées a considérablement augmenté. De plus en plus de jeunes se laissaient pousser la barbe. [là encore cela sonne étrangement familier à ce que l’on voit chez nous…]

Un article de l’express du 15 janvier 2009 va dans le même sens:

Quote:
Dès 1978, l’armée israélienne, qui administre de facto les territoires occupés, octroie des locaux au Bloc, dûment enregistré. Mieux, Tsahal l’autorise à bâtir des mosquées, ferme les yeux sur l’afflux d’argent jordanien ou saoudien appelé à financer cliniques, écoles ou jardins d’enfants, voire alloue, de l’aveu même d’un ancien gouverneur militaire, « un peu d’aide en cash » aux rivaux des gauchistes de l’OLP. Il arrive même au Shin Bet, le contre-espionnage, de feindre d’ignorer la cache d’armes aménagée dans les sous-sols de tel campus.

On connaît la stratégie… explicitement déclarée par le rabbin Rav Ron Chaya.Tout le monde connaît cette vidéo. Alors, il me semble important de ne pas tomber dans le piège du faux nationalisme du hamas. leur vraie idéologie, la voilà:

A la veille des élections qui ont porté le hamas au pouvoir, l’entité israêlienne s’interrogeait ouvertement sur l’opportunité d’une coupure d’électricité dans les territoires occupés… Les effets ne se sont pas fait attendre, le hamas fut élu.

Soutenir les vraies forces nationalistes et combattre les idéologies messianiques, est notre lot. D’autant que les musulmans et les juifs ont presque toujours œuvré main dans la main contre l’occident. On pourrait citer l’invasion de l’Espagne des musulmans aidés par les juifs ou encore celle des Turcs en Europe de l’Est… Il serait bon de se poser la question suivante: Supposons que Jérusalem se trouva en Bretagne, quelle chance aurions nous eu que des mouvements pro-breton pour la libération de la Bretagne naissent en terre d’islam comme il y a aujourd’hui des mouvement pro-palestinien partout en occident ? Aucune. Rien d’étonnant donc qu’israêl joue l’alliance avec l’arabie saoudite… c’est une juste continuité que l’on peut d’ailleurs observer depuis l’Afghanistan jusqu’à la Lybie en passant par la Syrie, et la Tunisie. Les islamistes y sont en force, une fois le nettoyage OTAN opéré sous les vivats de BHL.

Enfin pour terminer, un vrai nationaliste respecte d’autant plus un nationaliste étranger que celui-ci défend avant tout son propre peuple… Solidarité oui, mais d’abord envers les nôtres.
(…)

Quitte a aggraver mon cas, je voudrais juste rajouter une remarque. Si vous avez bien lu ce que j’ai écris, je ne voulais pas tant parler du sionisme que faire part de mes réflexions sur une politique que subissent les blancs eux-même. L’idée d’éliminer les nationalistes dans le silence et de créer de toute pièce une opposition médiatique à l’islam en le finançant par derrière est ce que nous vivons nous même. En l’occurrence, mes idées ne sont pas très claires, mais si quelqu’un trouve à dire quelque chose sur les lignes qui suivent je suis preneur.
(…)
Alors comme le dit Faurisson, « nous sommes traités en palestiniens dans notre propre pays », pour moi ça veut bien dire que l’on détruit la vraie opposition nationaliste en silence (la dissolution de l’œuvre française ou des jeunesses nationaliste ont-elle fait les gros titres ?) tandis que l’on couvre l’occident de mosquées (la création du CFCM par Sarkozy a permi à l’UOIF de se faire connaître… les nouvelles mosquées ne sont pas gérées par des congrégations soufies…) et d’un autre coté, schizophrénie juive s’il en est, on pointe du doigt l’islam radical ! C’est comme ça qu’il fallait lire mon post, parce que ce qui est arrivé en Palestine sonne étrangement familier à ce que je vois autour de moi…
(…)
Fut un temps j’étais plutôt sympathisant de l’EDL par exemple ou de Wilders… jusqu’à ce que je découvre ça:

Voilà, au final, si je dois résumer ce que je j’ai tendance à penser aujourd’hui, c’est que les vrais nationalistes sont passés sous silence et que l’opposition au judéo-mondialisme est récupérée de plus en plus par une extrême droite sioniste. En dernière analyse, je m’en moque de la Palestine, mais je regarde juste comment les palestiniens se sont fait avoir pour que cela n’arrive pas ici. Ce qui s’est passé là bas: lutte montée de toute pièce contre l’islamisme qui a lui-même grandit sous le regard approbateur de ceux qui le montre du doigt, est ce qui est en train de se passer ici…

Oui oui, et cent fois oui, la priorité c’est la défense de la race blanche. Cela n’empêche pas d’essayer d’analyser comment d’autres nations sont décimées pour ne pas tomber dans les mêmes pièges. Si on continue comme ça, on n’aura pas le choix parce qu’ils vont nous forcer à lutter contre les islamistes qu’ils entretiennent eux-même ! Or, et sur ce point je rejoins Soral, une guerre civile en occident et en France serait catastrophique, combien de sang blanc coulerait encore ? Et c’est très probablement ce qu’ils veulent ! Si vous n’en n’avez cure du sang palestinien, pourquoi pas, mais regardez comme ils se sont eux-même entre-tués entre le Fatah et le Hamas sous le regard jubilatoire d’israël. Si les choses continuent ainsi, la même chose va se passer ici entre nationalistes blancs et musulmans.

(…)
Zhowl écrit:
Dernière chose, le sionisme pourrait être acceptable pour nous si tous les juifs décampaient en Israël. Or, comme Hitler l’avait prophétisé, ils infestent nos pays plus que jamais et « Israël » leur sert seulement de « base » pour nuire encore plus au reste du monde.


 THE MYTH OF GERMAN VILLAINY

As the title The Myth of German Villainy indicates, this book is about the mischaracterization of Germany as history’s ultimate villain. The official story of Western Civilization in the 20th century casts Germany as the disturber of the peace in Europe, and the cause of both World War I and World War II, though the facts don’t bear that out. During both wars, fantastic atrocity stories were invented by the Allied propaganda machine to create hatred of the German people for the purpose of bringing public opinion around to support the wars. Themainstreamholocaust propaganda that emerged after World War II further solidified this image of Germany as history’s ultimate dastardly villain. But how true is this “official” story? Was Germany really history’s ultimate rogue nation? In this book, Benton L. Bradberry paints a different picture. Hardback, 454 pages, #647, $32 minus 10% for TBR Subscribers Plus $5 Shipping And Handling Inside U.S. (Outside U.S. Email: sales@barnesreview.org or call 951-587-6936 for Foreign Shipping And Handling.) Order from TBR BOOK CLUB, P.O. Box 15877, Washington, D.C. 20003 or call TBR 1-877-773-9077 toll free to charge. See also at www.barnesreview.org.

http://i.ebayimg.com/t/This-is-the-Enemy-Nazi-Vintage-Print-WW2-NEW-POSTER-/20/!BdJ)E(!!Wk~$(KGrHqYH-DIEq0k1GFk!BK3mup,hMg~~_35.JPG
http://th05.deviantart.net/fs70/PRE/f/2012/288/c/f/soviet_anti_nazi_propaganda_by_shitalloverhumanity-d5hxr6b.jpg
Mae Magnin Brussell

Certains nous disent que c’étaient les nazis qui ont assassiné John F. Kennedy! L’une de ces personnes, Mae Brussell, a eu une grande influence sure John Judge et Dave Emory, ainsi que sur une grande partie du mouvement « patriote », à cause de l’influence d’Alex Jones et autres obsédés du « grand complot nazi ». Mae Magnin Brussell est née dans une riche famille juive de Berverly Hills propriétaire d’une grande chaîne de magasins (I. Magnin Dept. Store). Son père Edgar Magnin était le rabbin le plus influent de la communauté juive d’Hollywood. Dans son article « The Nazi Connection to the John F. Kennedy Assassination: Evidence of link between Nazis still in operation after World War II to the still unsolved murder of John F. Kennedy », elle identifie Reinhard Gehlen comme étant un de ces nazis qui aurait ensuite été engagé par les États-Unis pour travailler à l’Office of Strategic Services (OSS), soit l’ancêtre de la CIA. Or le fait est que ce Reinhard Gehlen était un agent des services secrets israéliens! De par sa position au sein de l’OSS, il a contribué à établir de nombreux ponts avec Israël. Son rôle alla plutôt dans le même sens que la traque des nazis réfugiés un peu partout dans le monde. Loin de faire entrer des nazis au gouvernement américain, il contribua de par ses liens avec Israël dans la traque aux nazis, à purger les institutions américaines de tous les sympathisants nazis qui s’y trouvaient, contribuant ainsi plus que quiconque à la sionisation intégrale de l’appareil gouvernemental et de l’appareil de renseignement américain. C’est ainsi que l’OSS devint un véritable nid d’espions sionistes. Comment peut-être alors accuser la CIA d’être un repaire de nazis?

John Loftus est un de ces auteurs tels que Mae Brussell et Dave Emory qui propagent le bobard du complot nazi à l’origine de la subversion de l’Amérique par le nouvel ordre mondial. Or même John Loftus admet que les transfuges nazis qui ont travaillé autour du nazi Gehlen pour l’OSS avaient des liens étroits avec des agents israéliens (Gehlen travaillait pratiquement pour les services du Mossad!). John Loftus est un ancien des services secrets impliqué dans la traque aux criminels nazis et qui a également présidé le musée de l’Holocauste de Floride. Est-il besoin de préciser qu’il est pro-Israël? Il prétend débusquer le complot ultime trouvant sa source dans le transfert des nazis réaffectés à divers projets du gouvernement américain. Pour en savoir plus sur John Loftus:

Wikipedia John Loftus:

“John Joseph Loftus (February 12, 1950) is an American author, former U.S. government prosecutor and former Army intelligence officer. He is a president of The Intelligence Summit and, although he is not Jewish, a president of the Florida Holocaust Museum. Loftus also serves on the Board of Advisers to Public Information Research.(…)
He began working for the U.S. Department of Justice in 1977 and in 1979 joined their Office of Special Investigations, which was charged with prosecuting and deporting Nazi war criminals in the US. Loftus’ now-expired Web site claimed, “As a young U.S. Army officer, John Loftus helped train Israelis on a covert operation that turned the tide of battle in the 1973 Yom Kippur War.”(…)
He also writes regularly for Ami, an Orthodox Jewish weekly news magazine.
On August 7, 2005, he provided the United States address of an alleged terrorist named Iyad K. Hilal on Fox News. Only afterwards was it revealed that Hilal had left the address three years previously and the home was now owned by a family, which was then subjected to threats and vandalism and required police protection as a result of Loftus’ words. Fox terminated Loftus’s contract to commentate after the event. Loftus said “I thought it might help police in that area now that we have positively identified a terrorist,” but he did not say why he did not contact police in a more direct manner. Loftus apologized for the mistake and expressed frustration about “one federal [agency’s]” inaction on an earlier tip he had given them years ago due to the same address. » [Wikipedia.org]
Piper rapporte au sujet de Loftus dans son livre Final Judgment, sur l’assassinat de JFK:

John Loftus – Author of The Secret War Against the Jews, a new book which claims that anti-Israel partisans in the American intelligence community have sought to sabotage the state of Israel. (Loftus is a former attorney with the Nazi-hunting Office of Special Investigations.)

Note: Mis à part ses délires philosémites sur les nazis, John Loftus a tout de même pointé du doigt le rôle des sionistes dans la guerre contre FDR et contre Nixon:

FDR:

In fact, two authors known for their devotion to the Zionist cause — John Loftus and Mark Aarons — have stated candidly that many friends of Israel do believe that FDR’s death was quite fortuitous: « Although American public opinion was favorable toward Jews, few Zionists trusted Roosevelt entirely . . . As several lead ing Zionists admitted, if Roosevelt had lived, it is unlikely that Israel would ever have been born. They knew what they were talking about.”



NIXON:

According to pro-Israel Nixon critics, John Loftus and Mark Aarons, Nixon’s staff « had at least two days advance warning that an attack was coming . . . but no one in the Nixon White House warned the Jews until the last few hours on the day of the attack. » Loftus and Aarons say that, « Although our sources think that incompetence, not mali ce, was the reason for delaying the warning, Nixon certainly had a motive for revenge . . . Nixon was well aware that, apart from J. Edgar Hoover, only the Israelis knew enough about his past to cause him major political damage.
« As the Watergate tape – recordings show, Nixon was terribly afraid of the Jews. He made lists of his enemies and kept track of Jewish Americans in his administration . . . Whatever the motive, during September and October 1973 the Nixon White House turned a blind eye toward Sadat ‘s plans for a consolidated sneak attack against the Jews. »

Sur ce blog:

Le devoir de mémoire: source de motivation pour Alex Jones, fondement du nouvel ordre mondial pour la B’nai Brith

Waffen SS: Le triomphe de la diversité

Une historienne à découvrir : Veronica Clark

Zundel et son avocate Stoltz emprisonnés pour avoir « porté atteinte à la mémoire des morts » en  questionnant la version officielle du 11 septembre

Les plus importants pourvoyeurs de haine anti-Islam aux USA appartiennent à quelle communauté, d’après vous?

Le jeu des comparaisons: l’islamisme radical est-il plus proche du nazisme ou des « inglourious basterds »?

Adolf le Grand diffamé par des « nationalistes » — Y a-t-il un autre homme dans l’histoire, à part peut-être Jésus, qui ait été à ce point calomnié?

Bilderberg: organisation anti-nationaliste (donc anti-nazie) des Rothschild

Wikileaks révèle que Bilderberg craint le nationalisme… mais Infowars s’entête à répéter que Bilderberg a été fondé par des nazis!

Des sympathies et ambitions nationalistes de Joseph P. Kennedy

Dieudo: « Il faut que ça change »

En association avec B’nai Brith Canada, le Jewish Tribune se porte à la défense de Pamela Geller et de son combat contre l’Islam, blâme la police pour l’annulation de son cirque de haine commandité par la LDJ dans une synagogue de Toronto, Canada

Bush, Rockefeller, Rothschild et Hitler

Du mythe des « nazis pro-Israël » et de ceux qui voient des complots partout…

Les nazis ont fait la vie dure aux Rothschild, confisqué leurs avoirs

Le mythe des origines juives d’Hitler

Gertrude Stein, juive: « le Nobel de la paix à Adolf Hitler! »

Du mythe des nazis « pantins de la ploutocratie internationale »

Comment le Lend-Lease de FDR a sauvé l’Union Soviétique

Comment Hitler s’est servi de Schacht

Réfutation de la thèse d’Anthony Sutton selon laquelle « Wall Street a financé les Nazis »

L’empire mondial anglo-américain: une marionnette des Rothschild?

Gordon Duff décline l’invitation de Carolyn Yeager sous prétexte qu’elle ignore que la « connexion Bush-nazis »

Duff a tort sur l’Holocauste et les prétendus liens Bush-Hitler

L’ « antisioniste » juif Gordon Duff admet écrire 40% de faussetés et poster 30% de faussetés sur son site Veteran Today

Une contre-vérité tenace: « Prescott Bush, un nazi! »

Jabotinsky avait planifié l’assassinat d’Hitler et de hauts dirigeants du IIIe Reich

La conjuration contre l’Esprit – Les arrières-plans occultes du « nouvel ordre mondial »

L’Histoire contemporaine: une « fable convenue »

Le plus beau dans nos chères démocraties, c’est qu’on n’a pas à s’inquiéter pour sa liberté d’opinion et d’expression…. N’EST-CE PAS?

REPÉRÉ: Un saboteur à la tête du « mouvement » pour la vérité

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Comments are closed.

By sparlaxy.de