Le PDG israélo-hongrois de la compagnie de mercenaires SPEAR, Abraham Golan, revendique avoir dirigé une opération d’assassinat ciblés au Yémen, légalement sous les ordres des Émirats Arabes Unis et en accord avec les forces de l’Otan.

Incorporée au paradis fiscal de l’État américain du Delaware, la compagnie aurait conduit des opérations de massacres en toute impunité.

VIDEO – U.S. Mercenaries in Yemen WATCHING THE HAWKS

Malgré les propos forts de ses invités, la chaîne RT a tendance à être assez timide dans le choix de ses grands titres. Ainsi elle préfère laisser un peu dans la pénombre l’aspect israélien, préférant le plus souvent pointer du doigt l’Arabie saoudite et l’Otan en tant que chiens de garde de « l’Occident libéral » (sic).

 

 

Sur ce blog:

Nouveau documentaire de Grayzone Project (2018) « Inside America’s Meddling Machine »: Au coeur de la machine interventionniste des États-Unis: le National Endowment for Democracy et autres organisations néoconservatrices pour un « changement de régime » en Corée du Nord. Une mise en perspective pour mieux entrevoir l’hypocrisie « patriotique » et l’indignation sélective concernant le Russiagate.

La censure du documentaire sur la puissance du lobby pro-israélien confirme la puissance de ce même lobby pro-israélien

« The Lobby » (2016), le nouveau reportage d’Al Jazeera sur le lobbying pro-israélien suscite de vives réactions: Jeremy Corbyn demande une enquête publique pour faire la lumière sur la question, pendant que des organisations juives pro-israéliennes préparent leur vengeance

Noam Chomsky: peu importe ce que la Russie a pu faire pour influencer les élections américaines, cette influence est sans commune mesure avec l’influence israélienne, une influence immense, connue de tous et qui ne se cache même pas. Le scandale en lui-même révèle en fait l’ignorance crasse du public et l’hypocrisie sans borne et la double éthique des médias et des politiciens.

« Islamophobia Inc. » (2018) un documentaire d’Al Jazeera qui débusque le financement de millions de dollars octroyés par de grandes organisations juives respectables à des groupes islamophobes aux États-Unis

Israël pour la guerre sans fin? La trève conclue entre la Russie et les États-Unis en Syrie vertement dénoncée par Israël.

« Hollywood, D.C. »: Hollywood et les grands médias américains non seulement grouillent d’agents de la CIA, ils sont entièrement au service de la CIA

Que signifie le rapprochement obscène de l’Inde avec Israël, qu’elle voyait pourtant jusqu’ici comme un simple suppôt du colonialisme?

Guerre de six jours, 50 ans après: l’arsenal nucléaire israélien était un enjeu central selon un rapport de recherche d’Avner Cohen

Conflit entre la Corée du Nord et Israël, et possible conflit nucléaire avec les USA de Trump: rappelons les menaces de l’ancien ambassadeur d’Israël aux Nations unies Dan Gillerman sur Fox News en 2013: « Si la Corée du Nord continue dans cette voie, elle devrait être rayée de la carte, ce serait un excellent message, très clair, au reste du monde et spécialement à l’endroit des Iraniens »

Jared Kushner rejoint la liste des juifs intimement liés aux grands scandales présidentiels américains contemporains

Manchester: La propagande sioniste accuse la gauche de Corbyn de légitimer le terrorisme, pour avoir simplement attiré l’attention sur la responsabilité de l’Occident (spécialement ses guerres sans fin au Proche-Orient) dans la montée du terrorisme international. Pendant que la propagande sioniste cherche à amalgamer la résistance palestinienne avec le terrorisme de Daech, les médias admettent de plus en plus la connivence, voire l’alliance objective de Daech avec Israel.

Rappel sur les liens de l’ancien dictateur du Panama Manuel Noriega avec le Mossad et la CIA. Autre exemple révélateur du soutien sioniste et américain aux dictateurs anti-révolutionnaires et de l’entraînement des Contras après la Seconde Guerre mondiale.

Shadow World (2016), le nouveau documentaire choc sur l’industrie de l’armement et de la guerre perpétuelle

Documentaire ZERO DAYS (Eng Sub 2016): Le virus informatique Stuxnet (« Olympic Games ») a-t-il déclenché une guerre cybernétique mondiale? L’opération « Nitro Zeus » contre l’Iran comme acte de guerre.

De colombes libérales pour la justice sociale et contre la guerre du Vietnam à faucons néocons pro-guerre sans fin pour Israël : le mythe de la guerre de Six Jours, à la base de l’insécurité et de la droitisation chez les juifs

Kushner a dissimulé ses conflits d’intérêts impliquant Israël, Flynn ses pressions en faveur d’Israël… Alors que les révélations du prétendu « Russiagate » lèvent le voile sur le pouvoir d’Israël, le traitement médiatique de l’affaire en dit plus long sur la mentalité de « guerre froide » et l’atmosphère de maccarthyisme anti-Russe qui règne en Occident

Pour aller plus loin que le film « Raisons d’État » (The Good Shepherd, 2006), un nouveau livre sur James Jesus Angleton, liaison entre Israel et la CIA et traître à la sécurité nationale de par son rôle dans l’acquisition par Israël de l’arme nucléaire

Shadow World (2016), le nouveau documentaire choc sur l’industrie de l’armement et de la guerre perpétuelle

RAPPEL: Vendeurs de guerre | Un laboratoire de guerre à ciel ouvert (v.f. de « The Lab », Yotam Feldman, 2013), film documentaire sur l’industrie militaire israélienne, révèle entre autre l’hypocrisie de l’Occident qui s’en prend de plus en plus vertement à Israël pour ses violations incessantes des droits de l’homme, mais continue à acheter les armes israéliennes garanties « testées sur les Palestiniens ».

 

 

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Comments are closed.