Pour en finir avec la secte faurissonnienne: entretien avec Fritz Berg

Nous nous excusons d’avance pour la niaiserie de Jim Rizoli… l’intérêt de ce vidéo sans égal réside dans la présentation de l’ingénieur en mécanique Friedrich Paul Berg, d’un rare brio. À écouter très attentivement (les non-anglophones auront besoin d’un traducteur). Ami du regretté Michael Collins Piper, Fritz Berg tient le site nazigassings.com et l’on peut trouver ses livres sur Amazon.

Ce blog a déjà discuté des cas Weber, Cole et secondairement Irving, ces traîtres avérés et maintes fois dénoncés, plus spécialement dans le contexte du sabotage de l’IHR par Weber. Ce qui est nouveau ici est d’apprendre, par exemple, comment Faurisson, aidé par Weber, a menti en affirmant que « personne n’a répondu à son défi » alors qu’il demandait qu’on lui dessine une chambre à gaz nazie. Le fait est que le traître Weber a refusé, sous les conseils de Faurisson, de publier la réponse de Berg. Cela, Faurisson ne l’a jamais reproché à Weber, bien sûr… Autre étrangeté: Fred Leuchter sortant de son mutisme de 20 ans pour attaquer Berg et défendre les délirantes affirmations de Faurisson (ex: « tout gazage de masse est impossible »), comme on peut le constater dans les courriels qu’il a envoyés (source: rodoh.info).

 

Pour de plus amples informations sérieuses (bien qu’en partie imparfaites) sur les mensonges liés au récit communément admis de ce qui est arrivé dans les « camps de la mort nazis » au cours de la Seconde Guerre mondiale, Berg conseille les travaux de Germar Rudolf (voir Chemistry of Auschwitz, version décembre 2018), Carlo Mattogno et Jurgen Graf. Alors que le forum Codoh censure tous ceux qui ne suivent pas sa ligne dogmatique, on peut trouver un espace de liberté d’expression véritable sur le forum Rodoh.info.

Plus de détails sur certaines faussetés propagées par Faurisson: Michael Collins Piper – Revisionist Misinformation About the Diary of Anne Frank

Écouter et lire aussi le débat de Fritz Berg avec Eric Hunt qui a rejoint le camp des croyants tout comme Mark Weber, David Cole etc.

Ne pas manquer également les révélations de feu Michael Collins Piper sur la destruction de l’IHR par les forces de la CIA-Mossad qui ont favorisé le coup d’État mené par Mark Weber (grâce à l’argent des Straus de NY offert par Andrew E. Allen pour le compte de la CIA):

AUDIOS – The IHR files Part 1Part 2Part 3Part 4Part 5

 

 

Sur ce blog:

L’escroc Mark Weber doit céder la direction de l’Institute for Historical Review – Mark Weber Must Resign from the IHR!

Suggestions par Michael Collins Piper de livres à sauvegarder et à intégrer, pendant qu’ils sont encore disponibles.

Il y a 75 ans avait lieu l’attaque provoquée de Pearl Harbor, le prétexte de l’administration FDR pour convaincre le peuple américain fermement opposé à la guerre

Mise au point sur les accomplissements de feu Mark Lane (1927-2016), avocat propalestinien et pro-révisionniste (selon Debbie Lipstadt), ami de feu Michael Collins Piper, et sur les mensonges des Chris Bollyn et Mark Weber qui, bien que totalement discrédités, continuent leur honteuse campagne de salissage contre Mark Lane, Michael Collins Piper et American Free Press. De la nullité des prétendus chercheurs qui compliquent les choses en enterrant le peu de bon travail qu’ils font sous des montagnes de niaiseries, ou qui suggèrent qu’on peut en même temps défendre Piper et ses ennemis discrédités que sont Bollyn, Fetzer, etc.

Collection audiovisuelle et livresque de feu Michael Collins Piper (1960-2015)

Les chèvres de Judas mènent le mouvement de vérité à l’abattoir

L’auteur populiste antijuif Michael Collins Piper a-t-il été assassiné par ses ennemis liés à la Scientologie sous contrôle du Mossad? Ou a-t-il succombé aux persécutions infligées par ses ennemis au sein du « mouvement » nationaliste alors qu’il était affligé par la maladie? Peut-être ne le saurons-nous jamais. Mais l’histoire de sa vie et son oeuvre sont particulièrement révélateurs de l’état catastrophique du « mouvement » nationaliste et de ce que les chercheurs sérieux ont à subir non seulement de la part des ennemis déclarés du nationalisme mais aussi de la part de certains éléments problématiques à l’intérieur du mouvement nationaliste lui-même. Examinons ses mésaventures ô combien révélatrices avec des éléments malhonnêtes du mouvement tels que John Judge, Peter Dale Scott, Alex Jones, Jim Marrs, Robert Groden, Mark Weber, Andrew E. Allen, Jared Taylor, Eric Jon Phelps, Chris Bollyn, Eric Hufschmid, Mike Delaney, John Stadtmiller, Jim Condit Jr., Carolyn Yeager, James Fetzer, John Friend, Pete Papaherakles, sans oublier ses anciens employeurs le couple Willis et Elisabeth Carto.

Pourquoi les groupes occultes à la tête du monde anglo-capitaliste devaient à tout prix causer la ruine de l’Europe du Centre (Autriche et Allemagne) et de l’Europe de l’Est (pays slaves et Russie) pour maintenir leur suprématie dans l’avenir

Médias juifs antijuifs? Le Jerusalem Post confirme qu’Israël savait que le USS Liberty était américain

Un petit détail de l’histoire plutôt gênant : les lois raciales de Nuremberg (1936) fortement inspirées de celles… des États-Unis !

Simulacre de procès et torture à Nuremberg

Le non-interventionnisme serait-il antijuif? Le discours de Donald Trump à Washington fait peur aux organisations juives. Alex Jones aura du mal à concilier le discours « America First » de son héros Donald Trump avec son propre discours anti-nazi obsessionnel. En effet, le mouvement américain « America First » fut historiquement un repaire de pro-nazis et d’antijuifs, ces « indésirables » qu’Alex Jones associe systématiquement au « nouvel ordre mondial ». Pour ceux qui croient comme Alex Jones qu’il fallait absolument combattre la menace nazie, des gens comme Charles Lindbergh (leader d’America First) qui s’opposaient à la guerre et défendaient les nazis ne pouvaient être que des agents au service du complot nazi en sol américain.

Ron Paul explique le non-interventionnisme dans les affaires étrangères

Les politiciens se taisent et les médias n’osent pas trop lever la voix quand Colin Powell mentionne les « 200 bombes nucléaires » qu’Israël garde « pointées vers l’Iran ».

William Kristol, fauteur de guerre juif, roi du PNAC néocon, appelle à « défier l’idole de la fatigue de guerre » en se préparant et en se mobilisant pour la guerre

Documentaire ZERO DAYS (Eng Sub 2016): Le virus informatique Stuxnet (« Olympic Games ») a-t-il déclenché une guerre cybernétique mondiale? L’opération « Nitro Zeus » contre l’Iran comme acte de guerre.

Les milliardaires juifs et magnats des médias Haim Saban (Démocrate) et Sheldon Adelson (Républicain) en compétition pour le titre du plus grand juif fauteur de guerres mondiales, insistent qu’il faut bombarder l’Iran

2013: « Si la Corée du Nord continue dans cette voie, elle devrait être rayée de la carte, cela serait un excellent message, très clair, au reste du monde et spécialement aux Iraniens », déclarait sur les ondes de Fox News l’ancien ambassadeur d’Israël aux Nations unies Dan Gillerman

2012: Un lobbyiste pro-israélien appelle à provoquer un nouveau Pearl Harbor pour déclencher une guerre contre l’Iran

Médias antijuifs? Sur les ondes de MSNBC, discussion sur les néocons responsables de la guerre en Irak pour Israël, leur délirante théorie du complot irakien et leur guerre de cent ans contre le monde arabo-musulman

Les fauteurs de guerres

Des sympathies et ambitions nationalistes de Joseph P. Kennedy

Hitler pour la paix, contre la guerre de Churchill

Le président Roosevelt a tout fait pour empêcher une résolution pacifique du conflit

Pourim: notre ennemi traditionnel a gagné la Seconde Guerre mondiale

The Jewish War of Survival, by Arnold Leese

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Comments are closed.