La guerre psychologique permanente sur tous les fronts comme nouvel état des choses

Pour aller plus loin dans la compréhension du fait que pratiquement tout ce qu’on consomme comme information ou divertissement (Carl Bernstein a prouvé que les médias américains sont contrôlés par la CIA), tout ce qu’on élit dans la vie politique, ce qui s’impose comme géopolitique de guerre et affaires étrangères, relève en fin de compte d’un même état de guerre psychologique permanente, utilisant la division et la distraction pour contrôler la population et la maintenir sous une dictature militaire et scientifique secrète. Le versant néodroitiste de cette guerre psychologique (Alt-Right sous contrôle de la CIA, dans la bonne vieille tradition des réseaux « stay behind » de l’Otan) a été documenté en détail sur le site thezog.info, aujourd’hui fermé mais encore partiellement accessible via WebArchive.

 

 


YOUTUBE – 11 SEPTEMBRE ET OPÉRATION GLADIO


ARCHIVE – TRUTHSEEKER – 911 AND OPERATION GLADIO

DAILYMOTION – D. GANSER – GLADIO ET LA STRATÉGIE DE LA TENSION


YOUTUBE – Les armées secrètes de l’Otan, l’OAS et les réseaux stay behind


YOUTUBE – Interview with Daniele Ganser – NATO’s Secret Armies

Doug Valentine sur la CIA en tant qu’elle n’st en rien différente du crime organisé:

AUDIO – MintCast Interviews Doug Valentine, expert on CIA covert operations



The Truth Perspective: Interview with Douglas Valentine: The CIA As Organized Crime — Puppet Masters — Sott.net

 

 

Integrity Initiative: psyop pro-guerre du renseignement militaire britannique pour évincer Corbyn à la tête du Labour:

La politique de l’identité:  L’opération de guerre psychologique Trump/Alt-Right

 

Cambridge Analytica et les opérations de guerre psychologique derrière l’opposition Antifa VS Alt-Right.



YOUTUBE – Excerpt from The Great Hack (Cambridge Analytica-SCL Military PSYOPS)Concernant Cambridge Analytica, visionner The Great Hack (2019) et écouter attentivement le segment débutant à 1h12min portant sur les stratégies et méthodes de guerre psychologique. Steve Bannon est derrière CA (reportage d’Envoyé Spécial).

US Media Now Filled With Former Intelligence Agents

(CIA = Media = CIA) Rania Khalek: It’s crazy how many former spooks have been hired at corporate news outlets like CNN & MSNBC as “analysts”. After spending their careers serving the national security state, they get to shape the news under the guise of expertise. It’s like state TV

Comme d’autres nous suggérons que le texte des Protocoles des Sages de Sion pourrait relever d’une manipulation visant d’une part à accroître la confusion générale et protéger les vrais criminels en mettant tout le blâme uniquement sur le dos des juifs (vérité partielle cachant la réalité du fait que les contrôleurs ne sont pas tous vraiment obsédés par leur judaïsme), et visant d’autre part une certaine partie de la population (ceux qui sont un peu plus conscients de l’action des puissances de l’ombre dans l’histoire moderne) dans l’objectif de les mettre au service d’un agenda anti-socialiste et fondamentaliste de droite conservatrice. (Reagan et Trump ont fait de même en récupérant le discours populiste afin de le mettre au service des intérêts des puissants). L’autoritarisme, le féodalisme, la théocratie, l’anti-libéralisme, l’anti-socialisme sont les traits caractéristiques de cette propagande qui s’insinue à chaque page des Protocoles, ce qui se prouve facilement par leur mise en valeur des Jésuites dans le rôle des plus redoutables « ennemis des Sages de Sion ».  Sous le conspirationnisme anti-judaïque du texte des Protocoles, on trouve toujours la même propagande autoritaire répétant sans cesse que l’humanité est un troupeau bêlant qu’il faut diriger à partir de l’ombre des sociétés secrètes et de la pénombre des médias, du divertissement, de la politique et autres médiations servant d’opposition contrôlée. Cautionnant ainsi le rôle de directeur de l’humanité auquel prétendent les Jésuites, les Francs-maçons et les Renseignements. En propageant les Protocoles, les quelques individus conscients du fait que les populations sont manipulées secrètement par de petits groupes d’intérêts se trouvent paradoxalement à servir la soupe aux puissants de ce monde qu’il croit sincèrement être en train de dénoncer! Cela parce qu’ils se trouvent à diffuser une propagande qui a été expressément conçue par ces mêmes puissances de l’ombre.

https://en.wikipedia.org/wiki/Psychological_warfare

https://en.wikipedia.org/wiki/Black_propaganda

Sur la page Wikipedia anglaise des Protocoles des Sages de Sion, le premier mot-clé porte à réfléchir et renforce la théorie que les Protocoles sont une BlackOp (guerre psychologique).

Quantité de sources historiques fiables indiquent que des membres de sociétés secrètes politiquement très influentes en coulisse ont propagé le texte des Protocoles (Papus n’en est que le plus célèbre). Ceux qui vont plus loin dans l’analyse suggèrent que cela fut fait afin de pousser la France et la Russie à sceller une alliance contre l’Allemagne, en vue de la (Première) Grande Guerre, au service de l’Angleterre (puisque les sociétés secrètes le sont pratiquement toutes, internationalement). Et quand on parle de l’État Anglais, cela inclut des juifs très riches et puissants, mais pas uniquement des juifs… Peu importe leur origine réelle (satire littéraire récupérée politiquement par les services secrets russes puis répandue sous le manteau), les Protocoles de Sion ont effectivement été diffusés par l’entourage de Papus en lien avec l’ordre martiniste et synarchique et le Rite Memphim-Misraïm dont il fut grand maître. Papus lui-même un joué un grand rôle dans l’alliance franco-russe contre l’Allemagne, pour le compte de l’Angleterre lors de la Première Guerre mondiale.

Nous conseillons par exemple cette entrevue vidéo (ci-dessous) sur la nouvelle droite et l’Alt-Right (Droite alternative) en tant que Psy Ops: ses racines plongeant dans la Synarchie et les sociétés secrètes.

THE CIA AND THE MEDIA How Americas Most Powerful News Media Worked Hand in Glove with the Central Intelligence Agency and Why the Church Committee Covered It Up By Carl Bernstein (After leaving The Washington Post in 1977, Carl Bernstein spent six months looking at the relationship of the CIA and the press during the Cold War years. His 25,000-word cover story, published in Rolling Stone on October 20, 1977, is reprinted below.)

PDF – CIA’s use of journalists and clergy in intelligence operations : hearing before the Select Committee on Intelligence of the United States Senate

The Best Natural Defense to Psychological Warfare

PsyOps Insignas (IMAGES)

CIA’S use of journalists and clergy in intelligence operations – US SENATE REPORT

Operation Mockingbird


Mainstream Media Hiring Former Intelligence Spooks To Push Their Propaganda

Sous les ordres du gouvernement allemand sous occupation américaine après la Seconde Guerre mondiale, quelque 34 645 titres, en plus de TOUS les livres d’école utilisés entre 1933 et 1945, ont tout simplement été broyés, et ce jusqu’à la dernière copie, par l’Office of Information Control (OIC) de l’armée d’occupation américaine. Mais le général attitré Robert McClure laissait tout le boulot à son « colonel » (pas militaire du tout) William Paley, un juif né en Russie, Franc-maçon de haut niveau et fondateur de l’empire CBS. Il était assisté dans son travail par Billy Wilder, juif né dans ce qui deviendra plus tard la Pologne.
Prenons un moment pour remercier ce magnat des médiats qui a gracieusement offert de son temps pour travailler à expurger la littérature et les arts des heures les plus sombres de l’Allemagne.

(Michael Collins Piper, YE SHALL KNOW THE TRUTH—101 Books American Nationalists Need to Read and Understand Before ‘They’ Burn Them, 2013)

 

 

C.I.A. Connections of White Nationalist Leaders and Alternative Media Figures

Richard Spencer / AltRight.com / RadixJournal.com / National Policy Institute / Washington Summit Publishers / C.I.A. Connections #richardspencer #alternativeright #altright #radixjournal #nationalpolicyinstitute #npi #washingtonsummitpublishers #wsp #centralintelligenceagency #cia @richardspencer @alternativeright @altright @radixjournal @nationalpolicyinstitute @npi @washingtonsummitpublishers @wsp @centralintelligenceagency @cia

David Duke / DavidDuke.com / C.I.A. Connections #davidduke #stormfront #kukluxklan #kkk #operationreddog #airamerica #usaid #defenseintelligenceagency #dia #centralintelligenceagency #cia @davidduke @stormfront @kukluxklan @kkk #operationreddog #airamerica #usaid @defenseintelligenceagency @dia @centralintelligenceagency @cia

 Don Black / Stormfront.org / C.I.A. Connections #donblack #chloehardinblack #stormfront #kukluxklan #kkk #operationreddog #nicaragua #contras #fanjulbrothers #fanjulcorp #centralintelligenceagency #cia @donblack @chloehardinblack @stormfront @kukluxklan @kkk @operationreddog @nicaragua @contras @fanjulbrothers @fanjulcorp @centralintelligenceagency @cia

 Jared Taylor / AmRen.com / American Renaissance / New Century Foundation / C.I.A. Connections #jaredtaylor #evelynrich #amren #americanrenaissance #newcenturyfoundation #statedepartment #centralintelligenceagency #cia @jaredtaylor @evelynrich @amren @americanrenaissance @newcenturyfoundation @statedepartment @centralintelligenceagency @cia

 William Johnson / American Freedom Party / American Third Position Party / C.I.A. Connections #williamjohnson #johnsonandassociateslawfirm #americanfreedomparty #afp #americanthirdpositionparty #a3p #centralintelligenceagency #cia @williamjohnson @johnsonandassociateslawfirm @americanfreedomparty @afp @americanthirdpositionparty @a3p @centralintelligenceagency @cia

 William Regnery II / Regnery Publishing / Charles Martel Society / National Policy Institute / The Occidental Quarterly / The Occidental Observer / AltRight.com / C.I.A. Connections #williamregneryii #henryregnery #regnerypublishing #charlesmartelsociety #cms #nationalpolicyinstitute #npi #theoccidentalquarterly #toq #theoccidentalobserver #too #alternativeright #altright #americansecuritycouncil #asc #centralintelligenceagency #cia @williamregneryii @henryregnery @regnerypublishing @charlesmartelsociety @cms @nationalpolicyinstitute @npi @theoccidentalquarterly @toq @theoccidentalobserver @too @alternativeright @altright @americansecuritycouncil @asc @centralintelligenceagency @cia

 Jeff Rense / David Duke / Don Black / Stormfront.org / Rense.com / RenseRadio Network / C.I.A. Connections #jeffrense #renseradionetwork #sightings #alternativemedia #altmedia #conspiracytheory #centralintelligenceagency #cia @jeffrense @renseradionetwork @sightings @alternativemedia @altmedia @conspiracytheory @centralintelligenceagency @cia

Alex Jones / Infowars.com / PrisonPlanet.com / C.I.A. Connections #alexjones #infowars #prisonplanet #alternativemedia #altmedia #conspiracytheory #centralintelligenceagency #cia @alexjones @infowars @prisonplanet @alternativemedia @altmedia @conspiracytheory @centralintelligenceagency @cia

Une PsyOp illustrée avec humour

 


Empire of the Sunglasses: How ‘They Live’ Took on the Republicans and Won (Why ‘They Live’ Is a Subversive 1980s Masterpiece) John Carpenter’s underrated sci-fi horror movie did more than skewer yuppies — it gave us the last word on the Reagan era
Le film de John Carpenter « They Live » (Invasion Los Angeles en v.f.) sorti en 1988 se veut une allégorie sur les excès de la classe privilégiée américaine, sans âme et inhumaine, et comment les abus du système économique de Tatcher et Reagan ont fait avancer les intérêts de ces yuppies inhumains, comment ils ont détruit les États-Unis et menacent la planète entière. Mais on peut expliquer ce film de façon très ludique en disant qu’il suggère au spectateur de se doter de « lunettes anti-spooks », autrement dit d’un sixième sens permettant de reconnaître et débusquer, les « spooks » infiltrés à tous les niveaux de la société c’est-à-dire ces individus qui ne sont pas du tout ce qu’ils paraissent parce qu’ils travaillent main dans la main avec la dictature militaire secrète.

Une PsyOp illustrée avec humour

 

Les plus puissantes organisations juives travaillent certes à étendre leur sphère d’influence, or une partie essentielle de ce travail consiste en fait à montrer une image de puissance, à se doter d’une aura de puissance, bref à mentir sur soi-même, à exagérer son importance, pour impressionner et exercer une plus grande influence sur ceux qui sont au pouvoir (politique ou autre). Tout think tank ou lobby essaie toujours de paraître plus influent qu’il ne l’est vraiment.

La Pravda américaine. Les secrets du renseignement militaire, par Ron Unz | American Pravda: Secrets of Military Intelligence, by Ron Unz Un livre récent de Joseph M. Bendersky montre comment la communauté du renseignement et l’armée des États-Unis étaient secrètement convaincues de l’existence d’un vaste complot, de l’ordre des dits Protocoles des sages de Sion: un complot juif, communiste et mondialiste. Selon thezog.info et d’autres chercheurs, la théorie simpliste d’extrême-droite dénonçant un « complot juif communiste mondialiste » serait depuis le début une opération psychologique (PsyOp) d’opposition contrôlée menée en Occident par l’armée américaine et la communauté internationale du renseignement. D’une part parce que cette désinformation permet de brouiller les pistes en créant une fausse vision d’ensemble de la réalité, en concentrant le blâme sur un seul élément du système de contrôle des populations, couvrant et gardant ainsi secret le contrôle réel exercé sur les populations par les services de renseignement ainsi que d’autres niveaux devant rester secret. Et d’autre part, parce qu’en répandant et en popularisant ces théories partiellement vraies car en partie fondées, l’armée et le renseignement se créent une opposition contrôlée, leur permettant de récupérer, canaliser, rassembler, organiser et mettre au service de leur PsyOp « patriote anti-juif anti-globaliste » quantité de forces contestataires qui bouillent sourdement au sein de la population. Il n’est pas difficile de concevoir qu’un grand nombre de conversions droitistes (ou conspirationnistes droitards) sont directement redevables aux discours excessivement provocateurs et unilatéralement libéraux-mondialistes « pour une société ouverte », excès qui ressemblent non seulement à de l’endoctrinement, mais aussi à des provocations calculées pour générer en réaction une hausse des conversions droitistes. La présence de juifs clairement visible au sommet du système de contrôle des populations, dans la haute finance, les médias, les grandes compagnies, etc., renforce inévitablement le mythe du complot juif mondial et le rend crédible aux yeux de ceux qui cherchent la vérité sur « l’Internet libre » en dehors des réseaux d’information les plus visiblement contrôlés. (Les juifs étaient certes majoritaires au sein du bolchévisme, mais c’est l’armée des États-Unis qui en est à l’origine et qui l’a téléguidé. Le communisme n’est pas le fruit d’un complot juif multimillénaire, cette théorie est une intox évidente du renseignement américain, mais le fait est qu’un nombre important de juifs, surtout les plus influents, travaillent volontiers main dans la main avec les puissances de l’ombre telles que la CIA, le Mossad, etc.) Fanatisées et marginalisées à l’extrême par leur discours conspirationniste exagéré et caricatural, les forces contestataires au sein du peuple sont mises hors d’état de nuire et peuvent même, comble de l’ironie, être instrumentalisées sans le savoir par le système de contrôle qu’ils croyaient combattre. C’est ainsi que les médias parlent maintenant sans arrêt d’une vague mondiale populiste nationaliste et complotiste très menaçante, or une telle mouvance ne se serait jamais organisé organiquement sans l’effort de la PsyOp militaire qui en est à l’origine. Il s’est produit une chose similaire quand les États-Unis ont bombardé le Moyen-Orient en même temps qu’ils diffusaient les Protocoles des sages de Sion au Moyen-Orient et répandaient la rumeur du complot juif expliquant toutes les guerres.

 

Sur ce blog


Derrière le nouveau mouvement international de droite radicale, une opération de guerre psychologique menée par les forces de l’Otan et du sionisme?

« Hollywood, D.C. »: Hollywood et les grands médias américains non seulement grouillent d’agents de la CIA, ils sont entièrement au service de la CIA

Noam Chomsky: peu importe ce que la Russie a pu faire pour influencer les élections américaines, cette influence est sans commune mesure avec l’influence israélienne, une influence immense, connue de tous et qui ne se cache même pas. Le scandale en lui-même révèle en fait l’ignorance crasse du public et l’hypocrisie sans borne et la double éthique des médias et des politiciens.

Le général McMaster, bête noire des néocons et de la droite pro-israélienne, remplacé par un de leurs favoris, John Bolton, qui bénéficie, comme le journal Breitbart (d’où vient Steve Bannon), de l’appui financier de la famille milliardaire Mercer. Sa nomination sert en grande partie à s’assurer les faveurs du milliardaire Sheldon Adelson, le principal argentier du parti républicain, qui favorise la ligne politique pro-israélienne la plus à droite et la plus guerrière envers l’Iran, la Syrie, etc.

Le rôle disproportionné des juifs et des sionistes dans les réseaux islamophobes de la droite américaine, dans les années qui ont suivi le 11 septembre 2001

Que signifie le rapprochement obscène de l’Inde avec Israël, qu’elle voyait pourtant jusqu’ici comme un simple suppôt du colonialisme?

Kushner a dissimulé ses conflits d’intérêts impliquant Israël, Flynn a dissimulé ses pressions en faveur d’Israël…

En mémoire du journaliste d’enquête Robert I. Friedman (1950-2002) auteur de « THE FALSE PROPHET » (1990) et « ZEALOTS FOR ZION » (1992)

Alex Jones et Infowars: leur combat contre la Palestine, aux côtés de la prétendue « seule démocratie au Moyen-Orient »

Les nouveaux « nationalistes »: néo-FN, Finkielkraut, Zemmour, Taguieff et… Murdoch! Guillaume Weill-Raynal avait sonné l’alarme dès 2005. Ils sont la preuve que si le sionisme a longtemps préféré la gauche libérale antiraciste, elle préfère aujourd’hui la droite ostensiblement « nationaliste »! C’est l’essence même de la révolution néoconservatrice. Fox News, le 11 septembre et la mouvance anti-islam: cooptation, canalisation et récupération du nationalisme par le sionisme international sous couvert de lutte nationaliste contre des armées d’envahisseurs et infiltrateurs musulmans.

Quand la branche américaine de la LDJ travallait avec la CIA pour promouvoir la guerre du Vietnam, et avec le FBI pour traquer et attaquer les groupes noirs, les diplomates soviétiques et des arabes

Pour aller plus loin que le film « Raisons d’État » (The Good Shepherd, 2006), un nouveau livre sur James Jesus Angleton, liaison entre Israel et la CIA et traître à la sécurité nationale de par son rôle dans l’acquisition par Israël de l’arme nucléaire

Le Nouveau Monde, Nouvel Israël? Sion en Amérique : la Maison blanche plus que jamais sous influence de la secte dominioniste. Ce puissant mouvement religieux et politique de droite voit en Trump le prophète devant accomplir le glorieux destin de l’exceptionnalisme états-unien

Mise au point: quelques exemples de déstabilisation sociale-cognitive au moyen du salissage de la réputation des vrais chercheurs et de l’ultra-complotisme décrédibilisant. Un aperçu du problème des prétendus chercheurs, superficiels et naïfs, mal informés ou désinformés, qui servent volontairement ou non une telle déstabilisation.

La colonisation des consciences américaines: La guerre médiatique israélienne aux États-Unis. Vostf de « The Occupation of the American Mind » (Eng Sub 2016). Narré par Roger Waters, l’homme que le lobby juif pro-israélien qualifie de « leader du mouvement antijuif mondial ».

De Reagan à Sanders

Rappel sur les liens de l’ancien dictateur du Panama Manuel Noriega avec le Mossad et la CIA. Autre exemple révélateur du soutien sioniste et américain aux dictateurs anti-révolutionnaires et de l’entraînement des Contras après la Seconde Guerre mondiale.

Shadow World (2016), le nouveau documentaire choc sur l’industrie de l’armement et de la guerre perpétuelle

Légalisation de la torture: la CIA a une dette envers Israël

La science et le futur de la torture

Conférences Macy et nouvel ordre mondial: de la lutte à l’antisémitisme aux réseaux cybernétiques

RAPPEL: Vendeurs de guerre | Un laboratoire de guerre à ciel ouvert (v.f. de « The Lab », Yotam Feldman, 2013), film documentaire sur l’industrie militaire israélienne, révèle entre autre l’hypocrisie de l’Occident qui s’en prend de plus en plus vertement à Israël pour ses violations incessantes des droits de l’homme, mais continue à acheter les armes israéliennes garanties « testées sur les Palestiniens ».

Mise au point sur les accomplissements de feu Mark Lane (1927-2016), avocat propalestinien et pro-révisionniste (selon Debbie Lipstadt), ami de feu Michael Collins Piper, et sur les mensonges des Chris Bollyn et Mark Weber qui, bien que totalement discrédités, continuent leur honteuse campagne de salissage contre Mark Lane, Michael Collins Piper et American Free Press. De la nullité des prétendus chercheurs qui compliquent les choses en enterrant le peu de bon travail qu’ils font sous des montagnes de niaiseries, ou qui suggèrent qu’on peut en même temps défendre Piper et ses ennemis discrédités que sont Bollyn, Fetzer, etc.

Mise au point sur les chèvres de Judas: des relations très éclairantes de Malachi Martin, agent sioniste dans les coulisses de Vatican 2, avec les ennemis de Michael Collins Piper et de Willis Carto (Liberty Lobby, The Spotlight, l’ancien IHR, etc.). Malachi Martin était un ami mutuel et un collaborateur des agents de la CIA William F. Buckley et E. Howard Hunt. Malachi Martin a combattu les opérations de Carto en finançant les multiples procès de Hunt et de l’IHR sous contrôle de Weber (un proche ami des agents de la CIA Andrew E. Allen et Jared Taylor) contre Liberty Lobby et The Spotlight

 

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Comments are closed.