L’ « antisémite » docteur Kissinger et l’impunité : mépris du droit international, armes illégales, châtiment collectif, génocide… Israël a appris la leçon du maître.

Le département d’État américain (voir Josh Paul sur CNNDemocracy Now) et le secrétaire de la Défense ont beau dénoncer le génocide à Gaza et tirer l’oreille du président Biden quant à l’utilisation par Israël d’armes américaines pour commettre un génocide, reste que l’empire américain a impunément commis son lot des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité à travers le monde. C’est en grande partie grâce au docteur Kissinger que les USA ont pu imposer leur hégémonie en totale impunité, accumulant les génocides et les châtiments collectifs contre les peuples et les individus qui osent défier la superpuissance américaine ou qui veulent simplement suivre un modèle différent (souvent plus ou moins socialiste) de la démocratie de marché défendue par l’Armée des USA. Biden dit qu’Israël est en train de perdre l’appui du monde entier qui voit très bien ce qui se passe…

Biden: Israel Losing Int’l Support Over Gaza Bombings, Netanyahu Must ‘Change’ Biden Says Israel Losing Int’l Support Over Gaza Bombings, Netanyahu Must ‘Change’ 

U.S. President Joe Biden said on Tuesday that Israel is losing support over its « indiscriminate » bombing of Gaza and that Benjamin Netanyahu should change, exposing a new rift in relations with the Israeli prime minister.
Biden’s remarks at a fundraising event for his 2024 re-election campaign were a further sign of growing U.S. concern at Israel’s bombing in Gaza, in which thousands of Palestinian civilians have been killed.
« They’re starting to lose that support, » Biden said, referring to the international community’s alarm at the bombing. (…)
At the fundraiser, Biden specifically mentioned Israel’s far-right politician Itamar Ben-Gvir, who is Israel’s national security minister, and said « this is the most conservative government in Israel’s history. »
According to the White House, Biden said on Netanyahu at the event that « He’s a good friend, but I think he has to change and – with this government. This government in Israel is making it very difficult for him to move. »(…)

L’ironie est qu’on pourrait dire la même chose au gouvernement américain: le monde entier voit très bien ce que l’hégémonie américaine apporte de mal dans le monde, ses mensonges et ses crimes sont documentés, le monde voit très bien l’impunité américaine de la bombe de Hiroshima et Nagasaki, le phosphore blanc et le napalm au Vietnam, la guerre en Irak, la guerre en Afghanistan, etc. Les pro-Américains confrontés à la sauvagerie du génocide des Palestiniens doivent prier pour ne pas être confrontés à leur propre contradiction.   

Fidèle à la tradition des relations us-israéliennes, Biden a voté au conseil de sécurité de l’ONU contre le cesser-le-feu à Gaza. Mais il en profite pour rappeler aux médias que le monde entier est en train de remettre en question son appui à Israël… Il ne veut clairement pas être blâmé en étant le premier président à dénoncer Israël clairement, il veut que ça vienne du reste du monde, que le reste du monde critique l’appui unilatéral à Israël, afin de justifier ses critiques envers le gouvernement Netanyahou. C’est pas stupide comme approche, c’est un peu passif agressif et indirect, car Israël est forcé d’assumer sa responsabilité comme un grand, pendant qu’il se révèle au monde entier sous son vrai jour, moralement affreux et inhumain.  Netanyahou ne peut pas récupérer la situation pour sa propre propagande de désinfo ; il préfèrerait que la tension monte entre les USA (Biden) et Israël pour avoir une raison d’attaquer Biden et ainsi monter aux Israéliens que les USA sont anti-Israël, exactement comme la gauche, les globalistes et l’ONU, et qu’il n’y a que lui qui peut leur tenir tête, les empêcher de détruire Israel. Parfois on dirait que c’est Haaretz qui lit ce blog et non l’inverse:

Analysis |Netanyahu Is Trying to Cast Biden as a Second Obama. It Won’t Work With his polling figures nosediving, Benjamin Netanyahu has reopened the old playbook and is trying to present himself as the only one who can stand up to the Americans. U.S. President Joe Biden is too wily a politician to fall for the prime minister’s tricks.

Obama, qui était ultra détesté par les sionistes, était beaucoup moins subtil que Biden: à la fin de son mandat il a fait voter une résolution à l’ONU contre la colonisation illégale israélienne.  Mais Netanyahou sait qu’au fond c’est un peu la même politique d’Obama vis-à-vis Israel qui se poursuit sous Biden, sous une différente forme. Biden complique la tâche de propagande-désinfo de Netanyahou en refusant de se distancier d’Israel et en insistant en conférence de presse que le problème c’est Netanyahou et son équipe d’ultras. Les qualifier de « conservateurs' » est le plus grand euphémisme qui soit. Biden prétendait, en faisant l’éloge d’Israël dans un discours, que c’est grâce à Israël que la sécurité des juifs du monde est assurée ; voilà qui apparaît tout à fait insensé, surtout dans le présent contexte, avec l’acte de terrorisme du Hamas qui a fait tant de morts, une tragédie de grande ampleur qui dans toute l’histoire récente post-2e Guerre mondiale ne s’est jamais produit ailleurs qu’en Israël, ironiquement. De toute évidence, et contrairement au discours de Biden, le projet sioniste qui consistait à assurer la sécurité des juifs en leur donnant un État-nation s’avère un lamentable fiasco, un échec retentissant. Israël s’avère un État raté, un État voyou: voilà qui devrait pousser les juifs du monde à remettre fondamentalement en question ce projet. Does Israel Make Jews Safe? | TMR

Docteur Kissinger fut une bête médiatique, un playboy vedette de la télé, une célébrité richissime bien avant Trump ! Si Kissinger ne fait pas officiellement partie de ses modèles (ce sont Roy Cohn pour la Houtzpah et la ruse, et Norman Vincent Peale pour l’art du mensonge de la pensée positive et l’Évangile de la prospérité), reste qu’ils étaient bons amis !  Sur infowars, Roger Stone, qui a dirigé la campagne Trump, après Bannon, en 2016 et conseillé la campagne de 2020, a admis être ami avec Dr Kissinger.Voilà tout d’abord de quoi faire réfléchir : le fait est que l’Alt-Right est remplie de gens du spectacle qui ont échoué dans leur profession et ont opéré un virage d’influenceurs et propagandistes politiques sur internet. Sont inclus dans cette liste: James O’Keefe (Project Veritas), Steve Bannon, Trump, Stephen Crowder, Ben Shapiro, on pourrait ajouter le producteur hollywoodien prolifique Steve Mnuchin nommé au Trésor par le président Trump. (Voir When Theater Kids go Bad) En France, il y a eu bien sûr la dissidence has been Dieudonné et Soral… Bref des individus sulfureux, escrocs issus ou proches du milieu des sectes, à l’anti-socialisme for suspect, qui prennent la pose du martyr de la liberté d’expression et font tout pour être les bouc émissaires, qu’on leur fasse porter le chapeau de la responsabilité de la montée de la critique envers Israël, alors qu’ils ne contribuent en fait qu’à répandre l’antisémitisme et à pourrir le débat, bref à nuire au maximum au véritable mouvement de solidarité des peuples face aux néo-colonisateurs impérialistes racistes génocidaires contemporains. S’ils n’existaient pas, Israël les auraient inventés, comme on disait déjà d’Alex Jones, comme quoi « s’il n’existait pas la CIA l’aurait inventé ». D’ ailleurs, “Any people who has been persecuted for two thousand years must be doing something wrong.” (« Un peuple persécuté pendant 2000 ans doit bien avoir fait quelque chose de mal »), ça n’était pas de Soral, c’était Kissinger ! (Voir plus bas l’article ‘If it were not for the accident of my birth, I would be antisemitic.’)

« Rogan TERRIFIED Communists Are Coming For His Money – TMR » Le prétendu héros de la liberté d’expression Joe Rogan, en entrevue avec un militaire, rappelle combien la guerre n’est pas une chose politiquement correcte. Il exprime, sans le nommer, l’impératif de Kissinger qui est de défendre militairement l’exportation de la « liberté de marché » à l’américaine, en massacrant ceux (surtout à gauche) qui s’y opposent ou tentent de faire chemin à part, refusant de déréguler leur économie et de vendre leurs gouvernements aux grandes compagnies (ce que souhaite le Fond monétaire international et les grandes banques). Pour Rogan, protéger « la liberté » implique qu’il faut au besoin bombarder, assassiner, envoyer des escadrons de la mort… Mais pour lui, taxer les milliardaires serait absolument infaisable et tyrannique. Comme s’il n’existait pas déjà dans tous les pays du monde ou presque, un système de taxation et de redistribution des richesses. Et dire que pour Rogan le grand problème de nos jours est qu’on ne peut plus rien dire, même en humour… Or le voilà pourtant en train d’appeler à tuer des communistes, créer des escadrons de la mort pour les assassiner !

Kissinger’s War Machine w/ Jonah Walter | MR Live – Extrait : The Kissinger War Machine w/Jonah Walter – TMR

Docteur Kissinger était moins un faucon de la guerre froide et de l’anti-communisme qu’un commandant de la superpuissance incontestée, de l’hégémonie et de la suprématie américaine capitaliste.

Ce qu’on voit se produire en Palestine en ce moment, le châtiment collectif des Palestiniens (soi-disant pour son appui au Hamas), ne diffère en rien de ce que Kissinger a pu faire, comme lorsqu’il a ordonné un coup d’État au Chili (l’assassinat d’Allende le 11 septembre 1973, remplacé par Pinochet) et comme mesures de représailles économiques pour punir le peuple chilien d’avoir élu un gouvernement socialiste… Rappelons l’influence des Chicago Boys proches du gouvernement de Pinochet, qui devaient défendre la théorie de Milton Friedman, intégriste du capitalisme monopolistique et la dérégulation totale de l’économie. Ce même projet revient de nos jours dans Project 2025, mis de l’avant par la Heritage Foundation et annoncé comme faisant partie du programme présidentiel de Trump en 2024. En un certain sens, Trump aide la candidate présidentielle Nikki Haley en lui servant de paratonnerre et de bouc émissaire: car si c’est lui qui est présentement associé au Project 2025, c’est lui qui prend les coups et les critiques associées à ce projet. Et pendant ce temps, on n’attaque pas Haley à ce sujet, alors qu’en réalité c’est probablement elle qui imposera tous ces mesures draconiennes de dérégulation et de démolition contrôle de l’État administratif comprises dans le projet 2025. Même si Trump n’est pas élu, ce programme sera imposé de force par le nouveau mouvement et futur troisième parti politique américain NO LABELS (avec Joe Manchin comme candidat présidentiel potentiel), un troisième parti prétendument « indépendant » mais en apparence seulement, tel que Michael Collins Piper l’annonçait dès 2011, à l’époque du Tea Party, alors que les néocons et une Lady Evelyn de Rothschild, gravement déçus d’Obama, tentaient de trouver une alternative corporatiste aux deux partis institutionnels. Le faux populisme centriste de No Labels, avec sa rhétorique anti-establishment bidon, sert de façade à des intérêts corporatistes. Ils prétendent miser sur le simple bon sens des gens ordinaires pour amener des réformes de droite extrême économique pour la privatisation et l’amincissement progressif de l’État administratif et la dérégulation généralisée et l’austérité au nom de la dette.  Orbán Viktor sur X : « A new hope for Latin America! I congratulated President @JMilei today on his landslide victory at the presidential elections in Argentina. Thank you for the invitation!

Présentement, le nouveau président argentin « anti-establishment » intégriste capitaliste (qui va faire écraser les mouvements sociaux et les manifestations par la police et l’armée), un favori de Viktor Orban président fièrement illibéral de Hongrie, s’aligne déjà directement sur ce programme, son élection est le fruit de décennies d’opérations militaires et d’assassinat du style de l’opération Condor, bref de la guerre américaine contre le socialisme en Amérique latine. Voir : Groups Behind Fascist « Project 2025 » Get HUGE Funding BoostWhy Trump’s PROJECT 2025 Should Worry You

RAPPEL:
Trump Vows To BAN Socialists & Communists
DeSantis vows to eliminate IRS, education, commerce, and energy departments if elected

Republican Senator: ‘Socialists Not Welcome In Florida’What Netflix Has in Common With Benjamin Netanyahu and Ron DeSantis

Le système des anciens agents du renseignements qui poignardent les gouvernements et les États dans le dos en vendant leurs secrets à des grandes compagnies. Ce système pourri jusqu’à la moelle a carrément été inventé par Kissinger (voir Henry Kissinger Was A Hall of Fame Backstabber – TMR
Kissinger n’a jamais répudié l’appui de Trump. Même Kushner ne l’a pas répudié lorsqu’il a été pris en possession de documents classés secrets qui avait volés. Kushner fut en quelque sorte l’équivalent de Kissinger pour l’administration Trump. « Why did President Trump take home top secret documents?  « This may be a paperwork issue » says senior aide @jaredkushner »

Henry Kissinger Is Worse Than You Thought | Nick Turse – TMR
Kissinger Architect of Genocide – TMR

Le secrétaire de la défense durant la guerre du Vietnam, Robert McNamara avait émis de dures critiques sur le rôle américain dans la destruction du Vietnam et du Cambodge, mais elles n’ont pas été entendues. Il a pris malgré cela le blâme entièrement sur lui. On se souvient à tort de Kissinger comme celui qui avait critiqué les erreurs de McNamara, alors que c’était Kissinger qui tenait les commandes et fabriquait les mensonges pour couvrir l’horreur en cours. L’exemple du Cambodge: Survivors of Kissinger’s Secret War in Cambodia Reveal Unreported Mass Killings – The Intercept
VIDEO – Kissinger at 100: New War Crimes Revealed in Secret Cambodia Bombing That Set Stage for Forever Wars

@_whitneywebb · Nixon’s Sec of State Henry Kissinger wrote NSSM-200, which argues that the population growth in developing countries is a threat to US national security and the US should covertly act to reduce their populations. It is still US govt policy PDF

Kissinger fait l’objet d’une grande fascination chez les conspirationnistes comme dans le grand public, or cette fascination est mêlée d’une grande confusion. Comment en effet pourrait-on connaître le fond de la vérité et tous les secrets de l‘homme dont le nom a été le plus étroitement lié au nouvel ordre mondial, reconnu pour ses opérations secrètes et reconnu surtout pour sa tendance à créer un écran de brouillard pour maintenir le secret ?

Avec les documents officiels de l’État israélien (« Jericho Wall ») qui fuitent apparemment en ces temps de guerre à Gaza, nous voilà revenus au temps de l’après 11 septembre et ses discussions sur les « failles du renseignement »… Bref, ces documents sont à prendre avec un grain de sel, sachant que cet État pratique la méthode Kissinger… Cette technique consiste à tenir une double comptabilité pour mieux garder dans l’ombre ses véritables opérations, les vraies opérations secrètes n’étant jamais mises par écrit, faut-il le rappeler. Cette double comptabilité consiste à dévoiler au public une version officielle bidon pour mieux cacher la réalité, voire berner tout le monde au travers de pseudo révélations médiatiques (les médias sont tenus par la CIA, à ne pas oublier!) ou des « fuites » délibérées (la technique du « stovepipe », technique de psychologie inversée et de distraction par lequel on livre au public de fausses révélations tout en donnant en même temps l’impression de vouloir les cacher).

Autant il peut être respecté comme intellectuel du pouvoir américain par des gens comme Trump et son allié dirty trickster Roger Stone, autant certains répandent sur lui des théories ridicules faisant de lui un vulgaire agent de la Chine communiste (comme l’a fait Roger Stone en tentant de lui faire porter le chapeau des échecs de Nixon, que Stone adule et adore).

Travailler à établir la domination et la suprématie totale planétaire de la superpuissance américaine comme police mondiale de la plantation des Rothschild, c’est tout de même servir l’agenda Rothschild et non la grandeur de la République des USA. Servir la domination incontestée des USA sur le reste du monde sert l’Agenda Rothschild bien plus que servir le petit Israël, qui est un élément central mais seulement un élément, une pièce du puzzle du nouvel ordre mondial. La pièce maîtresse étant la domination américaine en tant que police mondiale et bras armé du nouvel ordre mondial, comme l’a démontré Michael Collins Piper (dans The High Priests of War et The New Babylon).

On peut être tenté de faire remonter ces pratiques au judaïsme, puisque l’ancien testament regorge d’exemples de crimes contre l’humanité commis au nom du Dieu Yahvé et puisque le gouvernement israélien actuel assimile ouvertement ses ennemis au légendaire Amalek, l’éternel anti-juif d’après la tradition juive. Or ce serait une erreur de voir une continuité entre ce qui se passe et l’ancien testament : ce qu’on voit en ce moment est le fruit d’un mouvement récent de réaction illibérale anti-moderne, théocratique et nationaliste-xénophobe, totalement contraire au courant du judaïsme des derniers siècles, qui est généralement ouvert au pluralisme, au cosmopolitisme, à l’international, de même que les sociétés modernes en général deviennent de plus en plus libérales. C’est l’influence des adorateurs de la puissance incontestée américaine, de sa superpuissance hégémonique, fondée sur une vision du monde religieuse et ouvertement messianique (voir le projet de nouvel ordre mondial de Woodrow Wilson et le messianisme reaganien influencé par le livre du frère maçon Manly P. Hall sur le destin secret de l’Amérique) qui a fait prendre au mouvement sioniste une tournure ouvertement apocalyptique, rêvant de la grande guerre raciale de la fin des temps. Cette notion fut empruntée d’abord par la frange radicale kahaniste aux prédicateurs évangéliques racistes ségrégationnistes américains et à la Mafia avec qui ils se sont associés dès le début du kahanisme. Même le noachisme auquel réfèrent les juifs sionistes extrémistes influents comme Ben Shapiro est un produit contemporain. Même sans noachisme, les nations du monde sont en train de retomber dans un culte du dieu national, qui n’était pas si problématique dans l’antiquité mais qui ne peut qu’avoir de graves conséquences de nos jours, où cette impulsion n’est plus à sa juste place. Les soi-disant chrétiens, avec leur fondamentalisme et leur vacuité basculant dans la politique, sont en train de régresser et retomber dans un islam et un judaïsme déguisé en christianisme ; tels des musulmans et des juifs ils professent connaître la volonté du Père alors qu’au contraire seul le Christ, Fils de Dieu, la connaît (« Nul ne vient au Père que par moi »). Avant Trump, Ronald Reagan, lui aussi lié à la mafia, prétendait être choisi par Dieu pour combattre « l’empire du mal » soviétique, tentant de rallier les évangéliques chrétiens à sa cause, celle d’un capitalisme sauvage monopolistique prônant la dérégulation et le démantèlement des mesures de sécurité sociale, sous le slogan « Make America Great Again ». Croire que Trump travaille pour le Christ ou pour Dieu, qu’il est le seul à pouvoir empêcher une troisième guerre mondiale, cela n’est qu’une version plus récente mais tout aussi sectaire que le plus bas télévangélisme, avec son évangile de la prospérité et son délire apocalyptique messianique, un piège spirituel plus grave encore que le nouvel ordre mondial qu’il prétend combattre, comme le fut autrefois le faux messie Sabbatai Zevi, le messie du « salut par le péché ».  Ce fondamentalisme chrétien adorateur de la puissance états-unienne est en grande partie responsable de l’antisémitisme qui sévit au sein du conspirationnisme: créer l’illusion que les juifs contrôlent le monde moderne libéral leur est avantageux, pour pouvoir se mettre eux mêmes en valeur dans le rôle des héros chrétiens, martyrs du camp du bien confrontés à l’empire du mal… Dans ce délire, les juifs nationalistes sont vus comme les juifs vertueux, alors que les juifs ouverts au monde, au libéralisme, à l’humanisme, au cosmopolitisme, voire au socialisme sont vus comme les mauvais juifs diaboliques. En accord avec ce sionisme chrétien américain politique et apocalyptique, on ne trouve pas la tradition juive comme telle, mais plutôt le courant récent du monarchisme messianique, obsédé par le pouvoir politique, légitimant à la fois le suprématisme et le génocide, et basé sur la manière de voir du Rebbe, le Messie en personne selon les Chabad Loubavitch, une des sectes les plus rétrogrades et problématiques du judaïsme contemporain.

Dans le contexte actuel d’une grande guerre mondiale en préparation, avec Israël qui pousse à la guere contre l’Iran et les USA qui frappent la Syrie, Trump trouvera un terrain fertile pour ses promesses de toujours d’être le seul à pouvoir négocier la paix et empêcher une guerre mondiale nucléaire. Certains sionistes chrétiens voient déjà le accords de Trump (Abraham Accord) comme un signe de la fin des temps imminente, un renouvellement et une réitération de l’alliance abrahamique. Donald Trump and the Covenant with Many | Antichrist 45 Mais c’est à cause de Trump si l’accord iranien a été révoqué, ainsi c’est encore sa faute si on est proche d’une guerre avec l’Iran pour Israël., Et sans son fameux accord d’Abraham bidon excluant les Palestiniens, sans le transfer de l’ambassade américaine à jérusalem, le Hamas n’aurait pas autant de raisons d’attaquer Israël aussi sauvagement qu’il l’a fait en octobre dernier.

L’Iran (nouvel « empire du mal » pour reprendre l’expression reaganienne) est un rival majeur, en terme d’influence, de l’Arabie Saoudite et d’Israël au Moyen-Orient.

Flashback, deux jours après l’attaque du 7 octobre: Netanyahu is drawing the US into war with Iran. The Israeli prime minister’s persistent obsession with the Islamic Republic may finally drag the US into another disastrous regional war. 9 Oct 2023


Il y a trois jours, l’ancien PM Bennett a publié dans un journal américain un appel à faire la guerre à l’Iran pour Israël. Il révèle en même temps des actes de guerre autorisés par son administration contre l’Iran.

The U.S. and Israel Need to Take Iran On Directly. Make the ayatollahs pay for sowing chaos through their Hamas, Hezbollah and Houthi proxies. By Naftali Bennett Dec. 28, 2023

Bennett reveals details of two direct strikes on Iran in 2022 while he was PM. In Wall Street Journal op-ed, he calls for Israel and US to take on Tehran directly, ‘make it pay’ for sowing chaos via Mideast proxies: ‘Evil empire of Iran must be brought down’

Israel attacked Iran in 2022, ex-PM Naftali Bennett admits. Bennett, who was Israeli prime minister from 13 June 2021 to 30 June 2022, admitted Israel was behind attacking an Iranian base and the assassination of a senior IRGC commander.

Bennett reveals he authorized Israeli attacks on Iran twice while prime minister

Bennett says Israel attacked Iran in 2022, assassinated senior official. In an editorial, former prime minister says instructed security agencies to carry out attacks after Iran attempted terror strike on Israelis in Turkey and fired UAVs at Israel; calls on U.S. to take action against the predominate spreaders of terrorism

Former Israeli Prime Minister Naftali Bennett Publishes Classified Information On Iran Attack In Wall Street Journal

Quelques pistes de réflexion, à méditer… Israël a pu être une sorte de pacte par lequel les juifs se sont vus octroyer le droit de pratiquer le colonialisme et de se prendre pour des privilégiés au même titre que les privilégiés des sociétés occidentales, cela en contradiction avec la marche libérale du monde qui était alors en voie de décolonisation définitive. Une manière de pousser les juifs à droite durant la période clé de la guerre froide et de la lutte au communisme. Israël acquiert ainsi le droit de se créer un doppelganger du nationalisme européen.  Les nazis étant en quelque sorte un doppelganger du colonialisme de base. Les juifs obtenaient ainsi le moyen étatique et militaire de s’aider eux-mêmes, d’agir par eux-mêmes, de sorte qu’ils cessent de demander sans cesse aux USA de les aider et d’interférer pour eux. Les USA pouvaient ainsi pacifier et étouffer la voix des juifs occidentaux d’après guerre, qui était alors majoritairement socialiste si elle n’était pas communiste, et qui aurait sinon été tentée de critiquer en masse les excès anti-communistes de l’empire américain. Les juifs fatigués du communisme et de l’internationalisme pouvaient opter pour le séparatisme et la ségrégation, en trouvant en Israel une patrie. C’est la théorie de Caroline Rooney appelée « doppelganger politics », qui explique la politique israélienne. Notion reprise par Naomi Klein dans son livre Doppelganger (voir l’article associé en PDF « Israel, Palestine and the Doppelganger Effect » et l’entrevue pour TMR Navigating the Mirror World ) Elle a perçu comme moi la déshumanisation qui allait dans les deux directions durant la pandémie, alors que les uns accusaient les autres d’être inhumains : qu’ils soient pro-vax ou qu’ils soient antivax, même discours déshumanisant poussant à la haine et la destruction de la société. Autrement dit, on est remplacé par notre doppelganger, c’est ça le vrai « grand remplacement » qui se produit en ce moment.

Naomi Klein on following her ‘doppelganger’ down the conspiracy rabbit hole – and why millions of people have entered an alternative political reality | Naomi Klein | The GuardianBook Review: ‘Doppelganger,’ by Naomi Klein – The New York Times

In Doppelganger, Naomi Klein says the world is broken: conspiracy theorists ‘get the facts wrong but often get the feelings right’

Naomi Klein’s Quest to Understand Her Double | The Nation

Doppelganger: A Trip Into the Mirror World by Naomi Klein review – a case of mistaken identity | Naomi Klein | The Guardian

In ‘Doppelganger,’ Naomi Klein investigates her twin and uncovers a shadow world | America Magazine

Naomi Klein on Israel’s “Doppelganger Politics”

Klein a raison de souligner que l’antisémitisme a servi plusieurs fois dans l’histoire à nuire au socialisme, à diviser les juifs et les non-juifs qui auraient pu s’unir dans un projet socialiste. Bref la réalité n’est pas tant que « les juifs sont derrière le communisme » c’est plutôt que le meilleur moyen pour les anti-communistes de nuire au développement d’un mouvement socialiste ou communiste, c’est de répandre l’antisémitisme et ainsi diviser la société et le mouvement socialiste de l’intérieur entre juifs et non-juifs, et renforcer en même temps les organisations fascistes qui s’y opposent. On pourrait rajouter que l’antisémitisme doppelganger sert à détruire le socialisme  un peu de la même façon que le gouvernement et l’armée britanniques ont fait des PsyOps anti-socialistes, comme en créant des incidents en série de type « panique satanique  » pour nuire à l’IRA, faisant croire que des églises catholiques appuyant l’IRA pratiquaient des messes noirs sataniques.

Quant au trumpisme, il s’agit clairement d’un doppelganger du conspirationisme de base, un conspirationnisme dévoyé servant l’élite qu’il croit combattre. C’est typique des opérations de désinformation inventées par les Britanniques et développées dans leur longue histoire de lutte colonialiste contre les peuples en lutte pour leur libération nationale sur un modèle républicain. Les services secrets britanniques ont beaucoup raffiné leurs techniques pour polluer et intoxiquer les mouvements de libération nationale à tendance républicaine ou socialiste, notamment en mélangeant les saines aspirations nationales ou socialistes avec des idées réactionnaires et haineuses des plus repoussantes (comme E&R?).

Henry Kissinger wasn’t bad for Israel — he helped save it Kissinger was a skilled statesman whose diplomatic strategy helped Israel in fundamental ways

Haaretz a révélé plus tôt cette année l’implication d’agents israéliens  dans le chaos politique qui s’empare du monde. Rien d’étonnant à ce que des agents israéliens du chaos soient tellement actifs: la création de l’État israélien lui-même étant elle-même un facteur important de chaos et de déstabilisation, pouvant conduire à une grande guerre. C’est ce que révélait dans un livre publié en 1975 (The Arabs, de Thomas Kiernan), un analyste au service de Kissinger qui professait l’essentiel de sa pensée, si ce n’est son plan. Les conditions du chaos a été mises en place par la création d’Israël.


Michael Collins Piper explique dans The High Priests of War (2004, p.114-116):

A MUCH BIGGER GAME BEING PLAYED?

As far back as 1975, top imperialist policy makers such as Henry Kissinger were viewing a potential Middle East war as the means by which an imperial world hegemon could be set in place.

In fact, the scenario seems to suggest that the whole Arab-Israeli conflict over Palestine was instigated—from the beginning—for the very purpose of sparking a global war.

This eye-opening scenario was presented in the stunning final (and probably little-read) paragraphs of a now long-forgotten 1975 book, The Arabs: Their History, Aims and Challenge to the Industrialized World by American pro-Zionist writer, Thomas Kiernan.

Although Kiernan did not name the top policy maker who outlined this amazing geopolitical scheme, Kiernan did describe the individual asserting this worldview as “a senior American State Department official who has played a central role in the mediatory efforts of Henry Kissinger during the past two years.”

This description, of course, could include Kissinger himself and, if truth be told, the speaker was probably Kissinger. If not, the speaker certainly reflected Kissinger’s thinking as a key player in Kissinger’s global machinations.

Responding to a question by Kiernan as to whether the Middle East conflict could be resolved without world war, the speaker (perhaps Kissinger) asserted:

The evolution of events in the Middle East during this century can be likened to the construction, if you can imagine it, of an inverted pyramid.

The capstone, which in the case of such a pyramid turns out to be its base, was formed out of the inevitable conflict between foreign Zionists’ need and ambition on the one hand, and local Arab pride and aspiration on the other.(132)

Note that the speaker admits that the conflict resulting from the insertion of the Zionist state into Arab territory in Palestine was “inevitable.”

There have been those who have said, for a generation, that this was the whole purpose of the provocative establishment of Israel in the first place.

The speaker continued:

As the pyramid grew, the stones in each of its successively widening tiers had added to them further elements—the passions and needs of other foreign interests, the passions and aspirations of other national groups within the Arab world. Each succeeding tier sucked more of the world into it. Now the pyramid is finished. And there it stands, incongruously balanced on its point, its four sides reaching up and out into every corner of the world.(133)

In other words, the crisis in the Middle East began drawing in the rest of the nations of the world—similar, precisely, to what is now happening with the ongoing struggle today between the United States and traditional allies such as France and Germany, not to mention the opposition of Russia and China, over the issue of war with Iraq—an outgrowth of the Israel-Palestine conflict itself. The scenario painted continues:

We all know that it is impossible for a pyramid to stand freely in such an upside-down manner. So far, it has been supported on its four corners by the rest of the world.

Although it has precariously tipped now and then, it has managed to remain more or less upright. But the effort to keep it upright has imposed greater and greater tension on those who support it.

Tension is resolved in two ways, our psychologists tell us. One way is through outburst. The other is through withdrawal. The fight-or-flee mechanism which is part of every human being’s reaction system.

Now, you tell me. Will it be resolved peacefully? Or will it take a world war to bring about a resolution?

If my analogy is correct, there can be no question of the ultimate outcome.(134)

In other words, a world war must result as a consequence of the Israeli-Arab conflict. The scenario proceeds:

One way or the other—whether one side or the other relaxes its support of the pyramid and withdraws, or whether one side or the other chooses to eradicate its tension through outburst—the pyramid will lose its balance and come tumbling down.

Either way, the resolution of the situation will come out of the dust and rubble of the collapsed pyramid. The Israeli-Arab conflict, the very thing that started it all, will be forgotten.(135)

Again, note the suggestion that the Israeli-Arab conflict is indeed central to the world war described in this frightening outline. The scenario concluded:

East and West will be left to pick over the remains like buzzards dining on carrion. That is, if there still is an East and West.(136)

Note the closing words: “if there still is an East and West.” What nations will be allied as “the East” and which as “the West”?

Are new alignments emerging—taking the place of the traditional Cold War era of “USA vs. USSR”?

Is the Arab world—along with the rest of mankind—simply a pawn in a much larger game in which the neo-conservatives are only tools themselves?

The final outcome of the drive for a world empire—dictated by American military might in the hands of a select few, a clique of hard-line neo-conservative war-hawks, the “high priests of war”—remains to be seen. However, based on what we have witnessed thus far, much blood has been shed and will continue to flow.  (…)

Mais, cela pourrait en surprendre plus d’un: Kissinger était considéré antisémite !

Hero and Villain: Why Henry Kissinger Was Such an Ambivalent Figure for Jews and Israelis

What Kissinger Meant By A ‘White House War’ Between Jews And Non-Jews

Une fascination tient les populistes et conspirationnistes dans la confusion au sujet de l’association d’Israel avec des antisémites notoires. Le fait est que contrairement à ce qu’on pourrait être tenté de croire, Israël s’accommode très bien de certains révisionnistes et antisémites ! Le premier ministre Bibi Netanyahou lui-même fait du révisionnisme sans cesse : l’idée à l’origine de l’holocauste des juifs viendrait selon lui du grand mufti de Jérusalem, donc de Palestine bien sûr.  Israël s’accommode aussi très bien des conspirationnistes: en effet le conspirationnisme à la Sandy Hook (qui revient à nier une tuerie en invoquant un trucage avec des acteurs professionnels) est pratiquement jumeau du conspirationnisme de « Pallywood », qui est mis de l’avant par l’administration Netanyahou alors qu’il n’est qu’une énième version de la célèbre affaire Al-Dura. Dans cette affaire bien connue et documentée, des désinformateurs israéliens et pro-israéliens se sont mis à nier la réalité du massacre en réinterprétant les images à leur guise afin de produire l’impression d’avoir décrypté un message de désinformation mensongère pro-palestinienne.

Du côté des conspirationnistes amateurs et des judéocritiques xénophobes les plus embrumés, on excuse aisément un agitateur antisémite et défenseur de la théorie du grand remplacement comme Elon Musk du fait qu’il appuie Israël tout en étant anti-woke, comme si tout ce qui importe est d’être anti-woke, quitte au besoin à exprimer son soutien à Israël (au diable les Palestiniens!) pour éviter l’accusation d’antisémitisme. Or c’est exactement ce qui est stratégiquement recherché par Israël: celui-ci cherche à s’allier aux antisémites et même aux révisionnistes (ex: Viktor Orban) contre leurs ennemis communs (gauchistes, arabes, immigrants, etc.), y compris contre les juifs qui nuisent à Israel, c’est-à-dire les juifs de tendance socialiste, surtout américains et occidentaux. C’est une réalité stratégique pour Israël dans sa lutte contre l’antisionisme, puisque le mouvement antisioniste militant est avant tout le fait d’une grande part des juifs américains. Les juifs américains composent même la majorité di mouvement antisioniste… Ces juifs américains « traîtres » parce que « trop assimilés », la clique Netanyahou de même que le mouvement de droite extrême religieuse nationaliste en Israël les accusent de vouloir détruire Israël et de prôner le génocide des juifs. 

‘We may lose US’ if American Jews continue backing BDS, says Israel’s diaspora minister Nachman Shai said if American Jews continue to support the BDS and BLM movements, it could cause Israel to lose US support 

Trump says ‘American Jews don’t love Israel enough’ because they did not vote for him

Trump attacks ‘liberal Jews destroying America’ in Rosh Hashanah message

Quelques incidents « antisémites » de Kissinger:
Kissinger: ‘If it were not for the accident of my birth, I would be antisemitic.’
The former secretary of state was remarkable for his longevity — his policy record was another matter

Extrait: 

« While accepting honors from Jewish organizations, Kissinger has also behaved and spoken in ways that estranged some of his fellow Jews.

In 1985, he publicly supported President Ronald Reagan’s wreath-laying ceremony at a military cemetery in Bitburg, West Germany where members of the Waffen-SS are buried. Kissinger opposed the idea of a United States Holocaust Memorial Museum, because such an institution next to the National Mall in Washington, D.C., might create “too high a profile” for American Jews and “reignite antisemitism.”

Among his statements, one from March 1973 caused a stir when it was published in 2010. Taped in conversation with Richard Nixon soon after a meeting with Israeli Prime Minister Golda Meir, Kissinger disdained the notion of pressuring the USSR about persecuted Soviet Jews, saying: “The emigration of Jews from the Soviet Union is not an objective of American foreign policy, and if they put Jews into gas chambers in the Soviet Union, it is not an American concern. Maybe a humanitarian concern.”

In 2011, hitherto secret U.S. State Department documents from late 1972 were likewise published, revealing that Kissinger was irked by the concern expressed by American Jews about the fate of Soviet Jewry, calling the former “self-serving…bastards.”

Walter Isaacson explains that at a contemporaneous meeting of the Washington Special Actions Group, a government crisis task force, Kissinger grumbled, “If it were not for the accident of my birth, I would be antisemitic.” He added: “Any people who has been persecuted for two thousand years must be doing something wrong.”

During a Vietnam War-era chat from October 1973 with Brent Scowcroft, Deputy Assistant to the President for National Security Affairs, Kissinger found American Jews and Israelis “as obnoxious as the Vietnamese.”

In another transcribed telephone conversation from November 1973, Kissinger declared: “I’m going to be the first Jew accused of antisemitism.” This sally reflects obliviousness to the longstanding concept of Jewish self-hatred described by cultural historian Sander Gilman and analyzed in Theodor Herzl’s “The Jewish State” (1896).

Kissinger also mocked those who defended Jews, especially Israelis. One such target was presidential adviser Daniel Patrick Moynihan, whose pro-Israel stance evoked this comment from Kissinger: “We are conducting foreign policy. … This is not a synagogue.” « 

Espérons que des infos supplémentaires sortiront un jour, bientôt peut-être, sur les liens du docteur Kissinger avec l’auteur et opérateur des services de renseignement, docteur Steve Pieczenik, qui a non seulement travaillé pour le bureau de Kissinger et le département d’État américain (où il œuvra notamment à l’assassinat d’Aldo Moro), mais qui a aussi, plus tard, lancé la mode du pizzagate un peu avant l’élection de 2016.  Le bobard des arrestations massives des agents de l’État profond, vous vous souvenez ?  Ensuite Erik Prince répéta ce thème conspi (en conférence pour Breitbart) en y ajoutant un peu de bobards sur Hillary Clinton, comme quoi son laptop serait rempli d’images d’abus d’enfants. Sans ces bobards d’Erik Prince et de Steve Pieczenik (relayés par Alex Jones), Trump aurait probablement perdu face à Hillary… Est-ce là la réalité de la prétendue « ingérence russe » dans la victoire électorale de Trump, via Pieczenik et Prince comme intermédiaires d’Israël ? C’est du moins ce que suggère le témoignage de Roger Stone dans cette affaire, lorsqu’il fut soumis à un interrogatoire pour ses liens avec Wikileaks durant la campagne présidentielle de Trump qu’il gérait en 2016. Rien qu’en voyant à qui le POTUS Donald Trump s’en est pris le plus violemment dans ses discours et ses sanctions — c’est-à-dire l’Iran et le Vénézuela — on comprend aisément pourquoi Israël a pu vouloir un Donald Trump comme président américain. Un président supposément anti-guerre sans fin, mais qui était en droite ligne avec les néocons et les sionistes et qui poussait concrètement à la guerre contre la Chine, la Corée du Nord l’Iran, le Vénézuela, la Bolivie (un projet de changement de régime approuvé par Elon Musk), et plus récemment contre le Mexique et Cuba… Sans parler de ses supporteurs Qanoniens et des influenceurs-commentateurs MAGA qui se contredisent sans cesse pour embrouiller tout le monde: par exemple pendant qu’ils s’occupent d’un côté à le blanchir en le présentant comme le président-qui-n’a-pas-déclenché-de-guerre-sans-fin, d’un autre côté ils se font le porte-voix des discours les plus haineux et agressivement va-t-en-guerre qui soient contre la Chine communiste (« CCP »), le Vénézuela, Cuba, et autres nations à tendance socialiste ou républicaines ouvertement opposées à Israël comme l’Iran.

Kissinger a donc peut-être quelque chose à voir avec la création de Qanon, avec son versant anti-communiste et anti-Iran très prononcé… Pieczenik qui a pratiquement initié le mouvement Qanon a déjà travaillé directement pour Kissinger au département d’État américain, dans le cadre de la guerre au communisme (ex: assassinat d’Aldo Moro).  Piecznik fut psychiatre pour la CIA, proche du Mossad, issu de la diaspora juive mais convaincu par sa tradition familiale directement liée, exactement comme Bibi Netanyahou, aux sionistes extrémistes Menachem Begin et Vladimir Jabotinski.  Il se vante couramment d’avoir participé à plein d’opérations américaines secrètes contre des gouvernements socialistes. Homme de l’État profond, Pieczenik est co-auteur du légendaire Tom Clancy, fut l’un des premiers à lancer la théorie que « la tuerie de Sandy Hook n’a pas eu lieu », et c’est lui qui a convaincu Alex Jones de cette théorie, pour laquelle il fut condamné en cour. Pieczenik a donné naissance (dans une vidéo postée une semaine avant l’élection de 2016) au récit du pizzagate qui a muté plus tard en QAnon.

Jerome Corsi, un associé du dirty trickster et agitateur Roger Stone, se vante de ses connexions avec le Mossad. Il était au coeur de la naissance de Qanon, avant de s’en distancier pour son « antisémitisme »… Michael Collins Piper a écrit  moult articles sur son appartenance au mouvement Birther et anti-Obama (le traitant de « musulman »), en lien avec sa défense d’Israel qui était selon lui injustement traité par Obama.

Robbie Martin @FluorescentGrey · 24 oct 2020 Here is former CIA/State dept Steve Pieczenik saying that his group of ‘patriot’ insiders ‘gave’ Assange the emails (at 3:00 ) Is he telling the truth? No idea but still a very bizarre and interesting lost thread

Robbie Martin @FluorescentGrey · 12 sept. 2020 i still challenge anybody or any journalist to find an earlier iteration of the QAnon narrative than the November 2016 video posted on Drudge by Steve Pieczenik titled ‘the Hillary Clinton takeover of the United States’

Robbie Martin @FluorescentGrey · 9 sept. challenge: prove that the QAnon narrative as we know it existed before this video posted by ex-CIA ex-State Dept Steve Pieczenik (which was posted at the top of Drudge) just a few days before the November 2016 election

 Plus sur le cas Elon Musk, L’homuncule antisémite meilleur ami d’Israël :

Dans son entretien pour le NY Times, Musk sous-entend que les manifestations pour la Palestine seraient en réalité (selon lui) des manifestations pro-Hamas appelant (selon lui) au meurtre des Juifs ? Puis, il soutient que le fond de son propos, lorsqu’il défendait clairement sur les réseaux sociaux la théorie du complot juif du grand remplacement, était en fait qu’il n’est pas judicieux pour des Juifs de financer des groupes humanitaires qui (supposément) appuient le Hamas et appellent (supposément) au meurtre des Juifs ? 

Elon Musk arborant fièrement une plaque militaire de Tsahal, un cadeau du gouvernement israélien qu’il a visité récemment après le début de l’opération militaire à Gaza.

In Netanyahu’s Israel, Elon Musk’s Antisemitism Is KosherElon Musk’s Israel trip: Why did Elon Musk visit Israel? Musk’s visit to Israel, which came amid a truce between Hamas and Israel, follows backlash against a post on X that many have labelled as anti-Semitic, triggering a wave of advertisement withdrawals from the platform by corporate giants such as Apple and IBM, potentially costing X millions of dollars. Earlier this month, Musk agreed with a social media post accusing Jewish people of pushing “dialectical hatred” against white people. Musk’s remarks received condemnation in the United States from the White House for being “abhorrent”. | Israel-Palestine conflict News | Al Jazeera

Elon Musk Says He’d Like to Help Rebuild Gaza in X (Twitter) Chat With Netanyahu – Bloomberg

Musk apologizes for comment seen as anti-Semitic but accuses fleeing advertisers of ‘blackmail’

Elon Musk visits Israel, meets Netanyahu in wake of antisemitic post | CNN Business

Elon Musk visits scene of kibbutz massacre with Benjamin Netanyahu | Israel | The Guardian

In Netanyahu’s Israel, Elon Musk’s Antisemitism Is Kosher

Elon Musk visits Israel with claims of a Starlink satellite deal in the works | Fortune

Elon Musk Wields Starlink in Israel to Curb Uproar Over Antisemitism – BNN Bloomberg

Musk Visits Netanyahu In Israel: Here’s What Led To It

Israel’s Repulsive Embrace of Elon Musk Is a Cynical Betrayal of Jews, Dead and Alive Welcoming such a toxic mogul with open arms and taking him around sites of a massacre that has been belittled, demeaned and denied on his watch should be a stain on Netanyahu’s legacy

Opinion | Why Netanyahu Loves Antisemites Like Elon Musk So Much By cosying up to the world’s most prominent Jew-haters while denouncing his critics, Netanyahu is betraying Jews wholesale. Musk is only the latest, dangerous example, but welcoming him to Israel in the middle of the Gaza war is particularly odious

Elon Musk Calls Antisemitic Post on X ‘The Actual Truth’ | TIME

Elon Musk Tours Israel With Netanyahu After Antisemitic Post

Non X factor: Musk, Netanyahu ignore anti-Semitic discourse on X | Ctech

Elon Musk visits Israel and Benjamin Netanyahu: Antisemitism has never stopped Bibi from covering for allies.

Musk regrets controversial post but won’t bow to advertiser ‘blackmail’

On Twitter, free speech for Nazis, censorship for Musk critics – The Forward

NYU professor locked out of Twitter account after declining Musk meeting

Une grande part de la dérive de l’Occident vient du fait que les médias, y compris les médias sociaux, ne sont pas libres alors que la population est convaincue d’être libre. Par exemple des médias sociaux comme Twitter/X bannissent désormais les slogans pro-Palestine tels que « Du fleuve à la Mer, la Palestine sera libre » (« From the River to the Sea, Palestine Will be Free »). Le mot « décolonisez » (« décolonize ») est lui aussi bannit pour faire plaisir aux sionistes (faut-il s’étonner du fait qu’un blanc d’Afrique du Sud, anciennement sous régime d’Apartheid, considère la décolonisation comme un slogan haineux, à l’instar de l’ADL?). C’est ainsi que Elon Musk a retourné l’ADL complètement en sa faveur, après que cette organisation l’ait accusé d’antisémitisme pour sa promotion de la théorie du complot juif du grand remplacement. Musk bannit donc l’expression de sympathie envers un peuple qu’Israël tente activement d’exterminer, mais il restera malgré tout un héros de la liberté d’expression aux yeux de plusieurs parce qu’il défend maintenant la réalité du Pizzagate (théorie pourtant discréditée et délirante) en citant le titre d’un faux article du New York Post. L’accolade de l’ADL n’empêchera pas la fuite des commanditaires, devenue inévitable suite aux errements de Musk, et créant le prétexte parfait pour faire passer Twitter/X en mode payant… Rappelons que tout de suite après avoir été critiqué pour avoir défendu la théorie du complot juif du grand remplacement, il est tout de suite allé rendre visite à son ami Netanyahou pour se faire blanchir. Il suggéra alors qu’il voudrait bien aider à rebâtir Gaza (ce qui signifie aider le projet israélien de reconstruction de Gaza, qu’on pourrait comparer à la reconstruction de l’Irak par les USA). De nombreux titres de grands médias suggèrent que l’antisémitisme de Musk est certifié casher par Israël. Ce qui signifie nécessairement que la théorie du complot du grand remplacement ne dérange pas Israël (sinon pourquoi Zemmour la diffuseraient-elle?), les deux analyses pro-israéliennes et anti-grand remplacement communient ensemble dans le blâme de la gauche (une gauche fortement influencée par de nombreux Juifs américains et occidentaux) et la haine des arabes musulmans. 

Comment appuyer Musk sans ressentir une très forte dissonance cognitive par rapport à notre appui au peuple palestinien qu’Israël est en train d’éradiquer ? Comment en vouloir aux commanditaires de ne pas être à l’aise avec la théorie du complot juif du grand remplacement, comment croire que Musk n’est pas lui-même responsable de la démolition contrôlée de Twitter/X, comme s’il était en train d’accéder à la demande de Ghislaine Maxwell lui demandant personnellement, dans un cocktail mondain de l’élite milliardaire dont ils font partie, s’il est possible selon lui de détruire Internet une fois pour toute ?
Tout le monde peut voir en fait que c’est Musk qui détruit Twitter/X et non les commanditaires, contrairement à ce que dit Musk. Il ne s’agit pas de chantage ici, il ne semble pas comprendre le sens de ce mot. Le message injurieux de Musk (« F-ck you! ») n’est pas sans rappeler le fameux signe d’injure que Churchill faisait aux médias (avec le majeur et l’index en forme de V, forme ancienne et démodée du « doigt d’honneur »). Churchill est probablement un modèle pour Musk, étant comme lui un défenseur fier et décomplexé du colonialisme… 

C’est rempli de nostalgie pour l’Apartheid de sa patrie d’Afrique du Sud qu’il est venu baiser le sol de l’Apartheid contemporain fier et décomplexé, tout de suite après avoir banni pour toujours de Twitter/X les slogans pro-Palestine ainsi que le terme « décoloniser » (« decolonize »). L’ADL l’a même félicité officiellement pour avoir banni de Twitter/X ces expressions de solidarité pro-Palestine. On a vite compris qu’Israël ne lui tient nullement rigueur de ses propos sur la théorie du complot juif du grand remplacement. Un sudafricain blanc (raciste pro-Apartheid) attaque la décolonisation… et qui le lendemain bannit les slogans pro-Palestine sur Twitter avec une ovation debout de l’ADL… quelle surprise. (Pour rappel: l’Apartheid. Point commun de son amitié avec Bibi? Ce n’est sûrement pas un hasard si Netanyahou l’a embauché comme expert en intelligence artificielle, c’est certainement pour justifier que Musk travaille directement pour Israël.

Musk et d’autres partisans d’Israël semblent essayer de nous convaincre que l’Apartheid et le colonialisme fiers et décomplexés, comme autrefois dans sa patrie d’Afrique du Sud, serait la forme d’opposition la plus radicale aux « globalistes » et au « nouvel ordre mondial » ! Le wokisme étant contre l’Apartheid, le racisme suprématiste, le colonialisme et le génocide, alors être pro-Apartheid et pro-raciste colonialiste génocidaire c’est, suivant cette logique, s’opposer au nouvel ordre mondial de la manière la plus radicale. En fait Musk est loin d’être le seul milliardaire à penser ainsi et à tenter de faire croire au peuple que le nouvel ordre mondial serait en contradiction directe avec le super-racisme, l’Apartheid, le colonialisme et le génocide israéliens. Peter Thiel en est un autre exemple célèbre et clairement affiché, déjà abordé ici même sur ce blog. 

Elon Musk’s Lack Of Self-Awareness Is Breathtaking – TMR Comme ses amis milliardaires, Musk admet ne pas croire que les syndicats permettent d’attirer de futurs employés et garder les employés en poste en améliorant leur situation, en augmentant leur paye etc. C’est un pattern typique des milliardaires, qui ont très peur en ce moment en voyant le taux de syndicalisation augmenter aux USA, et en voyant la guerre des syndicats d’écrivains de télé face aux gros producteurs riches. Il est là le grand réveil réel : la syndicalisation ne peut plus être freinée aux USA, les milliardaires ne voient plus d’autres espoir que de briser la société en la tuant par overdose d’opioides, en fanatisant l’extrême droite pour pousser une partie de la population contre une autre, en poussant l’ensemble de la population à être terrorisée face à l’extrême-droite au point qu’elle en finira inévitablement par y amalgamer l’ensemble des conspirationnistes. C’est de cette façon que les conspirationnistes sont mis en danger : ils servent d’otages entre les mains des milliardaires qui veulent faire reculer la syndicalisation et la montée de la gauche (ils ont remarqué que l’anti-vampirisme marxiste est en voie de leur mettre la main au collet, que les paradis fiscaux seront bientôt éventés et mis en lumière).  Ils s’arrangent  pour attaquer des deux côtés à la fois : d’un côté en poussant l’extrême-droite contre ces avancées de la gauche et de l’autre côté en poussant la population à stigmatiser les conspirationnistes, voyant que l’extrême-droite a épousé certaines idées conspirationnistes extrêmes. Où sont nos héros de la liberté d’expression, pourfendeurs de la culture woke de l’annulation lorsqu’Israël est critiqué ? Ils sont dans le camp de la censure totale en accusant de terrorisme les diseurs de vérité qui choquent… L’exemple du gouverneur de Floride et candidat présidentiel Ron DeSantis : DeSantis Accuses College Students Of Terrorism – TMR
Israel Arresting People For Pro-Palestine Facebook Posts – TMR


Quand vient le temps de critiquer Israël, alors tout d’un coup les Charlie ne sont plus Charlie… Puisque ce serait supposément « antisémite » ! Ou plutôt : ils sont Charlie dans la haine aveugle anti-Palestiniens, anti-musulmans et anti-Arabes (oubliant les chrétiens de Palestine), lorsque la candidate présidentielle Nikki Haley ou l’ex-candidate propagandiste sectaire Tulsi Gabbard (qui travaille dans une unité militaire de PsyOps) appellent à « finir le boulot » en Palestine. 

Republicans Try To Out Genocide Each Other At Debate

« Anti-War » Crusader Tulsi Gabbard Goes Full Mask Off In Hate Filled Rant

SHOCK Poll: Haley SURGES On Trump

Nikki Haley, a Republican presidential candidate, at the Christians United for Israel summit on July 17, 2023. News She’s low in the polls, but for some Jewish Republicans, Nikki Haley is the best Trump alternative

Nikki Haley to ‘Post’: UN antisemitism led to October 7 massacre, by Nikki Haley L’ancienne ambassadrice à l’Onu sous Trump nous explique que l’antisémitisme onusien est à l’origine de l’attentat du 7 octobre. Elle est évidemment la candidate présidentielle américaine préférée des néocons, sionistes et Israéliens. On n’est pas près de se rapprocher de la paix avec ce genre de candidate. Elle publie cet article à l’approche de Noël, en essayant de faire passer ce genre d’idées qu’elle défend comme le seul moyen d’arriver à la paix…

SHOCK: Nikki Haley NEARLY TIES TRUMP In New Hampshire Il y a 1 ans et demi, sur ce blog, on prédisait une sorte de guerre civile larvée non pas entre la gauche et la droite mais plutôt à l’intérieur de la droite républicaine, opposant le camp trumpien à tous ceux à droite qui l’auraient « trahi » en rejoignant DeSantis ou Haley.  Quantité d’électeurs ordinaires de droite, qui rejettent Trump et l’antisémitisme MAGA, rejoindraient ainsi un camp fièrement  néocon pro-sioniste. DeSantis et Haley étant vendus à Israel, il serait à prévoir qu’une telle guerre civile accompagnée de terrorisme MAGA serait alimentée par l’idée antisémite voulant que « les néocons et les juifs d’Israël ont volé à Trump son élection ». 

Plus de détails sur Tulsi Gabbard et Nikki Haley sur ce blog.


Billionaire Donors Back Haley To Topple Trump – TROFWall Street Bank Giant Goes All In On War Pimp Nikki Haley – TROF Pour le spectacle des prochaines élections US, on prévoyait jusqu’ici un  duo des fous Ron De Santis et Nikki Haley. Mais le détestable De Santis n’est pas sorti vainqueur de son duel avec le très populaire et divertissant dingo prédicateur sectaire Donald Trump. Il se pourrait bien que ce spectacle soit annulé et remplacé par un duel de fous entre la candidate néocon de la guerre et du génocide (« Finish them! Finish them! ») Nikki Haley Versus Donald Trump la colombe anti-guerre mais aussi « tough businessman » (qui a lui-même nommé Haley comme ambassadrice à l’ONU durant sa présidence. Cet ONU que les néocons accusent d’antisémitisme et veulent remplacer par une Ligue des Démocraties, qui correspond davantage à leur fantasme d’un club plus sélectif qui exclurait toutes les nations qui, par exemple, ne sont pas amies d’Israël). 

Mais pourquoi Israël, comme le monde militaire en général, fait-il la promotion de l’Alt-Right xénophobe, anti-femmes, anti-LGBTQ, obsédée par l’idée que les plus grands problèmes de notre temps seraient l’immigration, la théorie critique sur la race (critical race theory) et le wokisme ? D’abord parce que sa guerre au wokisme est avant tout une guerre contre le monde universitaire qui documente inlassablement et étudie minutieusement leurs actions et spécialement leurs méfaits et leur propagande de désinformation mensongère. Il est plus difficile qu’autrefois de garder le contrôle de l’information et du journalisme, c’est pourquoi il ne suffit pas d’assassiner les journalistes, il faut aussi tenter de discréditer les universités comme bastions du wokisme, voire de l’antisémitisme. Et ce sont à partir des universités, des centres de savoir et de son influence sur les think tanks (réservoirs d’idées) que débutera un mouvement de marginalisation progressive d’Israël, semblable à la marginalisation qui sévit à l’Ouest contre la Russie.


 Il y a longtemps que les « libéraux » et les intellectuels universitaires américains ont un problème avec l’appui inconditionnel et aveugle à Israël et son approvisionnement quasi illimité en armes et en financement. C’est à ce sursaut éthique que répond la propagande sioniste et néocon depuis des décennies, notamment en accusant les universités les plus libérales d’être antisémites, d’adorer les terroristes et les dictatures théocratiques musulmanes. Le discours anti-wokisme actuel n’est que la forme la plus récente, à peine camouflée, de cette guerre de propagande pro-israélien et pro-néocon. On entend exactement le même discours « contre l’islamogauchisme pro-terroriste » depuis très longtemps du côté des néocons et des défenseurs aveugles d’Israël, spécialement depuis le 11 septembre. Maintenant que l’anti-wokisme s’est répandu un peu partout, les médias israéliens commencent à dire plus clairement le fond de leur pensée et à afficher fièrement leur anti-wokisme, par exemple dans la vidéo « Israeli Media MOCKS Woke Liberals Supporting Hamas », disponible sur youtube, dans laquelle des comédiens israéliens incarnent des caricaturent d’universitaires américains wokes antisionistes et pro-Hamas. On retrouve ici les mêmes arguments qu’on aurait pu lire dans un magazine néocon des années 80 comme Weekly Standard, Commentary, etc., ou dans des médias inconditionnellement pro-israéliens.  

Israel / US Connections Are Deeper And More Disturbing Than You Think | TMR
Le wokisme remet en question le colonialisme. Les USA et Israël sont des États coloniaux dont la fondation repose sur le refoulement d’une population autochtone.  Comme les colonialistes se sentent marginalisés par la critique woke, les USA et Israël se sentent marginalisés par la critique woke. Israël et les USA ne partagent pas rien qu’une politique étrangère mais aussi une identité profonde. Cela se manifeste dans la « destinée manifeste » de « l’exceptionnalisme américain ». À cet égard, Israël est vu comme une meilleure version des USA, Israël étant davantage ancrée dans la religion fondamentaliste que les USA. L’appui inconditionnel des USA envers Israël permet à tous d’éviter certaines remises en questions fondamentales, telles que le traitement des autochtones par les forces coloniales ségrégationnistes. Israël et les USA ont tous deux intérêt à cacher et nier cette réalité, ils communient dans une identité de substitution et de ségrégation de la population autochtone par les forces coloniales, bref ce sont en réalité les USA et Israël qui commettent un « grand remplacement » et un Apartheid de leurs populations autochtones respectives. 

 

How the Activist Left Turned Against Israel | TIME

Yonit Levi sur X : «  »Columbia Untisemity »: Israel’s No. 1 Satire program mocks the support for Hamas on college campuses @mulisegev @Eretz_Nehederet https://t.co/v3BogKbS5y » / X

Covert Academic Boycott Against Israel: ‘U.S. Institutions Won’t Have Israelis’ Covert Academic

Boycott Against Israel: ‘U.S. Institutions Won’t Have Israeli Researchers’

America’s Elite Universities Don’t Value Israeli and Jewish Lives

New York Mayor Blames Professors for Hateful Atmosphere Against Jews on City Campuses

Rutgers University suspends Students for Justice in Palestine amid further campus uproar over Israel A hedge outside Rutgers University in New Brunswick, New Jersey, July 30, 2016. (Tomwsulcer via Creative Commons)

How US universities went from ivory towers to bastions of antisemitism By AMY NEUSTEINU.S. Campus Wars U.S. Campus Wars | A Despicable Campaign to Exploit Antisemitism, Suppress pro-Palestinian Voices A Despicable Campaign to Exploit Antisemitism and Suppress pro-Palestinian VoicesBoycotted, Canceled, Isolated: Will Israel Become the New Russia Due to the War in Gaza?

Susan Sarandon apologizes for verbal attack on US Jews during protest

CNN Discovers Israeli Settlers Are Ethnically Cleansing West Bank

CNN report: Eyewitness testimony and footage reveals escalation in Israel’s occupation tactics in West Bank

Jerusalem Mayor’s Shocking TV Appearance Raises Questions

Israel’s Secret US Weapons Stash

South Africa Files Case Against Israel at International Court of Justice over « Genocidal » Gaza War

Pope ‘colluding with forces of evil’ against Jews, South Africa’s chief rabbi says Il ne serait pas du tout surprenant qu’on nous prépare un assassinat du « Pape gauchiste » par l’extrême-droite à cause de ses prises de positions antisionistes…

Why France’s Most Famous Nazi-hunting Jew Is Now Embracing the Far Right

‘There Is an Apartheid State Here’: Ex-Mossad Chief on Israel’s West Bank Occupation

Jonathan Pollard says Israeli gov’t illegitimate, defends settler murder suspect

BREAKING: ‘TURN GAZA INTO AUSCHWITZ’; 10K KIDS KILLED

Israel should make Gaza look like Auschwitz – council head David Azoulai, head of the Metula Council, proposed sending all Gazans to refugee camps in Lebanon and flattening the whole Strip so it becomes an empty museum like Auschwitz.

Israel Calls Palestinians « Animals », Orders “Complete Siege” Of Gaza – TMR

Israeli Official Says The Quiet Part Out Loud

Right-Wing Ghouls (Michele Bachmann) Literally Calling For Palestinian Genocide – TMR (Plus d’info sur Michele Bachmann)

Exposing Israel’s Weapons Pipeline | Ari Tolany | TMR

Media Roots Radio : 99 Layers of Hasbara to Sell the Israeli Killing Machine

Media Roots Radio : Gaza Refugee on the Gaza Genocide: The World Gives Us Only Bodybags

Media Roots Radio : Israel’s Shocking History of Murdering Activists & Journalists

Media Roots Radio : Israel Tries to Convince World that Hospitals are Military Targets Pt 1 of 2

Media Roots Radio : The Cartoonish Depravity of the Israeli Hasbara Machine Part 2 of 2

Norm Finkelstein GOES OFF: Israel, Hillary, Human Shields & Ben Shapiro

Teacher Describes Brutal Treatment At The Hands Of Israeli Forces

IDF Soldiers Merked Israeli Hostages Waiving White Flag

DEBATE: Norm Finkelstein Runs Circles Around Alan Dershowitz On Israel

Netanyahu vs. Israeli Security Chiefs: Wikipedia Is New Front in Gaza War Blame GameConditioning U.S. Military Aid to Israel Triggers Fierce Debate Among Democrats

Don’t Like Biden Backing Netanyahu’s Israel? Trump’s America Will Be Far Worse

Diaspora Jews Are Hostages (*HUMAN SHIELDS*) to Israel’s Behavior Otages c’est la même chose que « boucliers humains », littéralement!
They Were Held Captive by Hamas, but Their Biggest Fear Was Israeli Airstrikes

IDF Report: Hostages Killed by Soldiers Waved White Flag, Yelled ‘Help’ IDF Report: Hostages Killed by Soldiers Waved White Flag, Yelled ‘Help’ in Hebrew

Graphic Videos and Incitement: How the IDF Is Misleading Israelis on Telegram
‘What Happened on October 7 Humiliated Israeli Masculinity. The Response Is Violence’Michael Collins Piper a souvent souligné le problème de l’Alt-Right (super droite nationaliste réactionaire blanc viriliste) qui prend pour modèle Israël, en tant qu’il incarne la vigueur du mâle dominant à travers sa glorification de la violence et du racisme haineux, génocidaire, par opposition aux non-juifs qui seraient en comparaison comme des femmes faibles, soumises et ouvertes au monde.

Ben-Gvir stands behind Border Police officer suspected of attacking Palestinian photographer in East Jerusalem

Left-wing Israeli Activists Attacked While Protecting Settler-targeted West Bank Village

U.S. Imposes Visa Ban on Israeli Settlers Engaged in Violence Against W. Bank Palestinians

German Steps Against Israel’s Violent Settlers Will Be ‘Important Signal’ From Berlin

‘There are 2 million Nazis’ in West Bank, says far-right Finance Minister Smotrich | The Times of Israel

Jonathan Pollard calls for hostages’ families to be silenced, arrested – Israel News – The Jerusalem Post

Soon, Biden Will Call for the War to End. And Netanyahu Will Attack Him

Netanyahu: Pushing forward with Gaza war only way to free hostages

PM lobbying Likud MKs, saying only he can prevent a Palestinian state in Gaza, West Bank – report The Times of Israel Netanyahu reportedly also told the Likud lawmakers that the Biden administration did not want Israel to launch a ground incursion in Gaza and did not want the IDF to enter Gaza City’s Shifa Hospital where a Hamas command center is located underneath. Netanyahu reportedly boasted about having gone against the US wishes in both of those cases.

Israel Is at War, and Netanyahu Just Launched His Re-election Campaign

Netanyahu’s Christmas message: Unite with Israel in battle against barbarism

Hillary Clinton to Hostages’ Families: Netanyahu Busy With ‘Politics, Personal Survival’

Analysis | Netanyahu Is Trying to Hold Both Israel and Biden Hostage

L’Europe se crispe contre les opérations militaires d’Israël dans la bande de Gaza

« This Is a Colonial War »: Historian Rashid Khalidi on Israel, Gaza & the Future of Palestine

Britain follows the US into isolation over Israel’s Gaza war

A Desperate Plea from Palestinians: Drop Your Nuclear Bomb on Gaza – and Exterminate Us — Global Issues   

Caller In West Bank Updates MR Crew From Occupied Territories | TMR‘NO MORE MONEY!’: Bernie FINALLY Lashes Out As Israel

Nikki Haley Humiliates Herself Again (pourquoi le recrutement militaire est si bas: « c’est à cause des cours sur l’inclusion » qui « enlèvent la fierté d’être américain et de se battre pour une juste cause comme après le 11 septembre ».)

AIPAC vs. AOC & The Squad: Pro-Israel Lobby Group to Spend $100M to Target Progressive Lawmakers

AOC draws fire for Christmas message comparing Jesus to Gazans – The Jerusalem Post

Cour suprême US: BDS illégal pendant que les Sackler (Perdue) échappent à la justice. Les puissants juifs sionistes Sackler sont une cible de BDS…
Government: This Is One Type Of Protest (BDS) We’re Gonna Punish You For  Ian Millhiser, senior correspondent at Vox, joins to discuss some of the biggest cases before the Supreme Court this term.  Wrapping up, they explore the upcoming case against Perdue Pharmaceuticals – as the Sacklers attempt to shirk their liabilities onto the business – and the First Amendment attacks on the BDS movement.

Analysis | Biden Knows That Netanyahu Is Not a Partner at All for Postwar Gaza

Smotrich touts revival of Gaza settlements after war, wants Gazans encouraged to leave

South Africa Files Case Against Israel at International Court of Justice over « Genocidal » Gaza War

Israel’s War Aspirations Go Regional | Trita Parsi | TMR En Israel on ne manque pas de ferveur guerrière nationaliste…

NY Times Reports Israel Uses Largest Bombs On Areas Marked Safe For Gaza Civilians
 Des ministres israéliens (de droite) s’accusent maintenant eux-mêmes d’avoir erré en étant du côté des manifestants contre le coup d’État judiciaire de Bibi, et d’avoir ainsi fragilisé le pays, le rendant plus vulnérable à l’attaque du Hamas du 7 octobre…  Ex-Likud minister says she ‘sinned’ in tearing country apart ahead of Oct. 7 attackA former minister in the current government offered a rare public apology on Sunday for her role in contributing to the internal strife in Israel over the controversial judicial overhaul before the devastating October 7 attack by Hamas. “I was part of the group that caused the state to weaken, that harmed people,…Avant le 7 octobre, il est clair que Bibi était en train d’être poussé hors du gouvernement avant l’attaque à cause de son coup d’État judiciaire et de sa corruption, revient en force grâce à l’effort de guerre, dans les médias qu’il contrôle (grâce à feu Sheldon Adelson) pour se mettre en vedette comme l’homme qui a rendu Israel plus fort et qui par conséquent ne doit certainement pas démissionner… Renversant !


Ruling out resigning, PM says he’s made Israel stronger; is cautious on hostage deal

‘NO MORE MONEY!’: Bernie FINALLY Lashes Out As Israel

Israel Calls South Africa’s Genocide Accusations ‘Complicit With Hamas’

Most Israelis Don’t See The Horrific Images Coming Out Of Gaza

Israel is provoking the U.S. into a conflict with Iran — but the media ignores the danger – Mondoweiss

Dershowitz DEFENDS Himself In Epstein Docs By Asking Why Feminists Haven’t « Condemned Hamas »

Understanding South Africa’s Case Against Israel | Francis Boyle | TMR

Israeli Kids Torment Principal Who Voices Empathy For Gazans | TMR

Israeli Teen Jailed For Refusing To Join Army | TMR

Un élu de l’UE contredit Netanyahou en insistant que la destruction de Gaza est déjà « pire que les bombardements alliés contre les villes civiles allemandes durant la Deuxième Guerre mondiale »… Voilà qui remet les choses dans leur juste perspective.  

EU’s top diplomat: Gaza destruction may be worse, proportionally, than in WWII Germany

Josep Borrell: Gaza destruction worse than in WWII Germany

Borrell : Les destructions à Gaza « comparables, voire supérieures » à celles en Allemagne durant la 2ᵉ Guerre mondiale

Borrell: La destruction de Gaza proportionnellement « plus importante » que celle de l’Allemagne en 39-45

La destruction de Gaza est «plus ou moins» celle de l’Allemagne lors de la Seconde Guerre mondiale, selon Josep Borrell

Destruction in Gaza ‘comparable, if not higher,’ to WWII Germany, says EU foreign policy chief

Gaza destruction worse than in WWII Germany, EU’s top diplomat says

Israel says Gaza war is like WWII. Experts say it’s ‘justifying brutality’

Destruction In Gaza May Be Worse Than Germany in WWII, EU’s Borrell Claims

BREAKING: BORRELL CLAIMS GAZA DESTRUCTION DWARFS WWII DESTRUCTION OF GERMANY, IRAN THREATENS ISRAEL; ISRAEL SHOT & BULLDOZED PREGNANT WOMEN; WAPO DEBUNKS HAMAS TUNNELS

BREAKING: ISRAEL KILLS IRANIAN COMMANDER; US BOMBS HEZBOLLAH; CHRISTMAS EVE MASSACRE IN GAZA

BREAKING: ISRAEL DECLARES ‘7 FRONT WAR’; SUPER FUNGUS HITS GAZA; IRAQ KICKS US OUT

BREAKING: US BOMBS SYRIA; ISRAEL TELLS US TO BOMB IRAN; ISRAEL CHARGED WITH WAR CRIMES Peut-être le début d’une plus grande guerre régionale… Comme toujours, Israël demande aux USA de frapper l’Iran et, comme toujours, les USA frappent en premier lieu la Syrie, avant de même penser à frapper l’Iran (des commandants iraniens s’y trouvent—un de plus a été tué en Syrie la semaine dernière).

Pour finir, des nouvelles un peu plus vieilles, mais utiles pour se rappeler l’une des raisons principales de la guerre à Gaza: détourner l’attention du coup d’état judiciaire d’inspiration kahaniste mené par le criminel Bibi Netanyahou, qui était sur le point d’être emprisonné pour corruption…

Judicial Coup Judicial Coup | Netanyahu Minister Says Reservist Protesters Are ‘Rebels’ That Must Be ‘Dealt With’ Quoi de mieux, en effet, pour remettre à leur place les militaires opposés à son coup d’État, que de les envoyer se sacrifier dans une guerre?

Meet the Right-wing Haredi Minister Winning Over Secular Israelis

Ex-Shin Bet, air force chiefs: Spyware panel aims to obstruct PM trial

U.S. Blacklists Israeli-owned Cyber Arms Firms

Revealed: Israeli Cyber Firms Developed an ‘Insane’ New Spyware Tool. No Defense Exists

RFK Jr. Tells Congress: I’m More pro-Israel Than My Jewish Democrat Critics

Once Considered Taboo, Discussing Ending U.S. Military Aid to Israel Has Become Increasingly Popular

WATCH WATCH: Helping Israel is essential for Christian Zionists

This Secretive Billionaire Is One Of America’s Biggest Conservative Donors

Israeli embassy slams German scholar for calling occupation ‘apartheid’

ADL CEO: Green Party looks like next antisemitic hub in British politics

Alex Soros Among 160 Jewish Leaders Urging Biden to ‘Send Clear Message’ to Netanyahu

For Biden, Bibi Is Now an Accomplice to Extremism and a Threat to U.S.-Israel Relations

Biden Calls Out ‘Most Extreme’ Israeli Government for Fueling Tensions With Palestinians

This is one of the most extreme Israeli gov’ts I’ve seen Biden also said that normalization between Israel and Saudi Arabia is still a long way off.

Wall Street Journal Editorial Slams Biden’s Israel Policy

‘Wall Street Journal’ slams Biden for treating Israel worse than Iran “Why does President Biden go out of his way to snub, criticize and give marching orders to the government of Israel?” the WSJ asked.

‘Once an Economist Says Israel Is Becoming a Dictatorship, Everything Would Break Down’

AIPAC Is the pro-Netanyahu, anti-Israel Lobby

GOP Megadonor Is Funding Far-Right Israeli Think Tank — and Democrats

‘Israel is turning into a racist, Kahanist state’

Ex-Mossad Chief Compares Israeli Right to the KKK

Ex-Mossad chief: ‘Israeli gov’t has let in KKK mentality’

The Kahanist Economics of Israel’s Fanatical Finance Minister

Meet the Megadonor Who Connects Bibi’s Judicial Coup and the GOP

‘Your Messianism Is Not Judaism:’ Israelis Protest Coup Outside Extremist Rabbi’s Yeshiva

Ben-Gvir Adds Restrictions on Palestinian Prisoners Despite Security Orgs’ Alarm; Netanyahu: ‘Fake News’

Analysis Analysis | Ben-Gvir Ignited the Apartheid Debate, and Caused a PR Disaster for Israel

Ben-Gvir bans Israel Police, firefighters from Harvard Wexner fellowship

Ben-Gvir pushes police to give Jonathan Pollard a gun

Ben-Gvir’s Kahanist Spirit Has Trickled Down to the Israeli Police

Ben-Gvir halts programs between police, Wexner Foundation

When Sinead O’Connor Told Ben-Gvir He ‘Succeeded in Nothing, but Your Soul’s Failure’

For Ben-Gvir, Getting Into Israel’s Knesset Was Only the Beginning

Smotrich Keeps Kicking Israel’s Arabs When They’re Down

Smotrich Says He Plans to Allow Israel to Demolish Palestinian Construction in West Bank

How Netanyahu Rescued Smotrich From His Extremist Plan to Freeze Arab Funding

‘Shared Values’: Netanyahu’s Israel Cements Another Grim Alliance With Europe’s Far Right

Netanyahu’s Judicial Coup Turns Into a Multifront War

Racism Towards Arab Israelis Starts With Netanyahu

In Netanyahu’s Israel, All Dissent Is ‘Terrorism’

Bolsheviks, Khomeinists and Now Bibi: How Israelis Can Stop Netanyahu’s Messianic Dictatorship

Civil Society Orgs Urge Blinken to Override GOP Block on Food Aid to Palestinians

After Years Inside the Most Radical Circles of Israel’s Far-right, He’s Ready to Tell All

Wall Street billionaire ends funding for think tank behind Netanyahu’s judicial overhaul plan

How Netanyahu Lies to and Manipulates the U.S. Media

Despite anti-Israel rumblings, US Democrats signal business as usual

A progressive Jewish group is pressuring Democrats to reject AIPAC endorsements

Israeli Advertisers Flee Right-wing TV Channel After On-air Call to Free Rabin’s Assassin

Netanyahu Can Only Be Envious of Erdogan

In a Perfect Storm of Deceit and Denial, Netanyahu’s Lies Start to Collide

Israel’s ‘Too Bad Your Rapist Wasn’t an Arab’ Law

Israel’s Government Has Declared a War on Women

Israeli Ambassadors, You Can’t Market Netanyahu’s Coup to the World

Netanyahu and His Autocracy Project Face a Train Wreck

U.S. Ambassador Under Trump Calls for Judicial Coup Legislation to Be Paused

Don’t Buy the Act: Netanyahu Was the Driving Force Behind Israel’s Darkest Day

Netanyahu’s Brother Recants Questioning Biden’s Mental State for Knocking Judicial Coup

U.S. Jewish Orgs ‘Profoundly Disappointed’ in Netanyahu Gov’t Advancing Judicial Coup

Fundamentalist Orthodox Judaism Is Dealing a Death Blow to Israel’s Democracy

Netanyahu Is the Leader of Jewish Supremacy

Likud activist: 6 million more Ashkenazim should die

Netanyahu violating conflict of interest over reform again

Can Judaism Survive a Messianic Dictatorship in Israel?

Netanyahu Has Declared War on His Own Country. He Will Lose It

Behind Netanyahu’s judicial overhaul, the secretive Kohelet Policy Forum

Soviet-style Fake News, Iranian Copycats – and Israel’s Ben-Gvir Fell for It False information about protesters managed to fool many naïve Israelis, but National Security Minister Itamar Ben-Gvir is not one of them. His conduct on the matter shows that he revels in chaos

Diaspora Minister Tells Huge U.S Jewish Gathering: Israel Protesters ‘Worse Than BDS’

We Jewish Students Reject Israel’s Racist, Bigoted Diaspora Minister

Netanyahu Defends Appointment of Adviser Who Claimed President Biden Is ‘Ruining America’

The Notorious Kahanist Facing Racism and Terror Charges Advising Israel’s Security Minister

Netanyahu’s new media adviser said ‘unfit’ Biden ‘destroying America,’ echoed Trump’s voter fraud claims

Smotrich, Strock say Israel will have ‘no choice’ but to eventually retake Gaza

To Get Its Coup, Israel’s Right Wants a Revolution in the Streets, Too

Israel’s Diaspora Minister Courts Canada’s Christian Far Right – and Causes a Diplomatic Scandal. Amichai Chikli’s upcoming trip is ratcheting up tensions with Canada’s lawmakers and its Jewish community, who are asking why his visit bypassed proper protocol, why he’s meeting with a conservative MP who hosted the German far right, and why he’s prioritizing evangelicals not Jews

Even Right-wing Ideologues Are Frightened by the Netanyahu Government’s Judicial Overhaul

Are American Jewish Leaders About to Endorse a Supremacist, Autocratic Israel?

Don’t Give Smotrich the Civil Administration

Bad Blood: Netanyahu, Smotrich, Ben-Gvir All Spin Terror for Gains

Smotrich: Israel must deal with human rights orgs as existential threat

Religious and far-right parties demand law to legitimize gender segregation

‘Jewish supremacy’ is an oxymoronic term

Netanyahu, far-right lawmaker agree to legalize West Bank settlement evacuated in 2005

Netanyahu considers forming government without Religious Zionist Party

Bibi Makes Two Unforced Errors as He Tries to Keep Smotrich Out of the Defense Ministry

Ben-Gvir splits from Smotrich, calls on Netanyahu to give in to demands

The Apocalypse ‘they’ are planning for the world– ‘Israel’s recent elections pave the way for Torah-based Greater Israel’

Kristol Clear Judah-ism– ‘God wants Israel to be Jihadist’

Can We Really Use the Term ‘Jewish Supremacy’ About Israel?

Netanyahu Offers to Recognize Unauthorized West Bank Outposts in Meeting With Smotrich

US to Netanyahu: Appoint ministers we can work with – report

Bnei Akiva Used to Fight Kahanism. Now the Youth Movement Has Embraced the Far Right

Trumpism has infiltrated Judaism, twisted many minds. The Grand Rebbe’s words came two days after the US midterm elections, during which Democrat Kathy Hochul became the governor of New York state, beating out Jewish Republican Trump ally Lee Zeldin.

Ben-Gvir booed after saying he doesn’t want to deport all Arabs at Kahane memorial

Ben-Gvir’s Army in the West Bank

Will Israel Become a Theocracy? Religious Parties Are Election’s Biggest Winners

Biden and Netanyahu don’t have to be a US-Israel crisis in the making – analysis

Israel Election: A Quasi-fascist, Ultra-religious Government for a Country That Deserves Better

Ben-Gvir, top Otzma Yehudit members to attend Kahane memorial – report

The Latest Incarnation of the Right: Kahanist Bibi-ism

Kahanism Won. Israel Is Now Closing in on a Right-wing, Religious, Authoritarian Revolution

Ex-Mossad, IDF sources warn against Ben-Gvir, Smotrich in top defense posts. Officials have loudly criticized the Shin Bet and the IDF in the past for cracking down on Jewish settler violence against the Palestinians.

Is Far-right Election Victor Itamar Ben-Gvir the Donald Trump of Israel?

Israel Election | If Netanyahu Wins a Majority, He Faces a Far Right Nightmare

Israel Election | Netanyahu Caught Off-guard by His Own Ghoulish Creation

Far-right MK Itamar Ben-Gvir pulled out a gun in the Palestinian neighborhood of Sheikh Jarrah tonight, telling the settlers with him that “If [Palestinians] throw stones, shoot them.” Ben-Gvir is one of the most popular politicians in Israel today.

Netanyahu’s Blood Pact With the Far-right Spells Doom for the West Bank

The Israeli Far-right’s Plan to Crush the Country’s Judiciary

UN pushes to declare Israeli occupation illegal, may seek ICJ opinion A request for such an opinion has already been submitted to the UN’s Third Committee by the Commission of Inquiry.

Obama Charges Netanyahu as a World Leader Who Fueled ‘Putinism’, Report Reveals

Yes, Jews Can Support Fascists Too

Amid Evangelical Pressure, Netanyahu Says Israel Won’t Push Bill Targeting Christian Missionaries with imprisonment

Israeli Army Conducted Online Psy-op Against Israeli Public During Gaza War

Source close to Netanyahu accuses USGOV of funding protest rallies against judicial overhaul

Israel’s ‘Tech Resistance’ to Netanyahu’s new government took their money and put it where? In SVB, of course

Israel’s Far-right Finance Minister Faces Jewish Protests, Official Boycott in D.C. Visit

Israel’s Top Secret Ex-nuclear Chiefs Come Out Against Netanyahu’s Judicial Coup

Hitler and the Right-wing Culture War: How Israel’s President Was Tricked by Holocaust Revisionism in Sweden

Protest in Pink: An Israeli Wedding Insurrection Against the Powerful Chief Rabbinate

‘Explosives, Guns, Knives’: Israeli Far-right Groups Call for Violence Against Protesters

The U.S. Is Fed Up With Netanyahu, Not Israel

‘Leftist traitors’: Thousands protest in support of judicial reform

Far-right Ben-Gvir Tells Arab City Cops to ‘Turn It Up a Notch’ Amid Homicide Spike

Netanyahu Maintains Public Silence, but Rallies Right-wingers on WhatsApp

The US is funding Israel’s anti-Netanyahu protests, Yair Netanyahu alleges

Lesson From America to Israel: Don’t Let Politicians Appoint Judges

Sara Netanyahu’s Niece, Prof. Ben-Artzi, Speaks Out: ‘My Relatives Are Promoting Fascism’

« Automated Apartheid »: How Israel Uses Facial Recognition to Track Palestinians & Control Movement

Anti-Christian Hate Crimes in Jerusalem Soaring This Year

Israel’s Biometric Apartheid

CNN journalist urged to delete anti-Israel posts on social media

US calls possible new Israeli consul’s rhetoric ‘particularly damaging’

Netanyahu and Smotrich Admitted They’re Intentionally Leading Israel Into Crisis

After Years of Netanyahu, U.S.-Israel Ties Are on Life Support

Christians in the Holy Land say they’re under attack as Israeli-Palestinian violence soars

Get Ready for Israel’s North Korean-style Independence Day

Israeli Intel Sees a Possible War in the Coming Year. Will Netanyahu Remain Cautious?

Over 70 U.S. Jewish Groups Vow to Shun Far-right Israeli Minister, Invoking Kahane

10% of Israeli Jews think terrorist Baruch Goldstein is a ‘national hero’ – poll

Bezalel Smotrich: A Minister and a War Criminal

Far-right Ben-Gvir Orders Top Cop to Ensure Tough Handling of Tel Aviv Rally

Yair Netanyahu: Tel Aviv protesters are terrorists, must be jailed

U.S. condemns Smotrich’s ‘repungant, disgusting’

Ilhan Omar Calls on U.S. to Keep Israel Accountable After Deadly Settler Rampage

U.S. Jewish Community Slams Smotrich Over ‘Repugnant’ Comment as Washington Visit Looms

US: Smotrich’s comment about wiping out Huwara is disgusting

Hate Wedding: Four convicted in post-Duma arson incitement case

American Jews: Lobby Biden to Act Against Israel’s Obscene Government

How Netanyahu’s Pact With the Far Right Is Fracturing the pro-Israel Jewish World

Israel’s Dangerous Right-Wing Government Chooses Chaos

The Influential Rabbi Who Wants to Turn Israel Into an Iran-style Fundamentalist State

Netanyahu Should Worry About These Bloomberg and Reuters Reports

Winner of the Israel Prize Denounces the Government’s ‘Crime’ Against Democracy

Israel in ‘Immediate Danger’: Ex-PM Ehud Barak Warns of Impending ‘Dictatorship’

SCOTUS refused to rule about anti-BDS laws and free speech – interview

US ‘extremely concerned’ after Israeli raid of Nablus

Biden FIRES Top Human Rights Lawyer For Calling Israel Apartheid State

Bernie Sanders Hints at New Legislation Conditioning U.S. Aid to Israel

Ben-Gvir is a growing political and security liability for Netanyahu Canada follows US, allies in condemning settlement legalizations

Settlement legalization inconsistent with Israeli democracy, US says

US ‘deeply troubled’ by Israel’s legalization of nine settlements – Blinken

The NGO network behind the right-wing U.S. think tank promoting Israel’s ‘judicial coup

Israel’s Far-right Agitator Finally Faces Reality. That May Be Bad for Netanyahu

Israeli Ministers Set to Advance Bill Effectively Revoking High Court Power to Strike Laws

‘The Religious Are Israel’s Biggest Enemy, Not the Palestinians’

Coalition heads: Netanyahu impeachment amounts to military coup

Not Yet an Intifada, but Israel Knows the CIA Director’s Warning Is Prescient

Israel rabbinical courts’ creeping powers

CIA chief warns atmosphere reminiscent of days before 2nd intifada

In Netanyahu’s Israel, the Police Are in Service of the Far Right

Biden administration refuses to say Palestinians are ‘occupied’ – Mondoweiss

These Are the Biggest Lies Netanyahu Told Jake Tapper on CNN

Tens of Thousands Protest in Israel’s Largest Cities Against Netanyahu Gov’t

How British Intelligence Sabotaged Cambridge Analytica Scandal

‘Heil Kahane’: Former Meretz leader likens Ben-Gvir to a Nazi

Jewish Law Above All: Recordings Reveal Far-right MK’s Plan to Turn Israel Into Theocracy

The Netanyahu-led Gov’t’s Four-step Plan to Trample Israel’s Judiciary

Gov’t planning to restrict protests with heavy fines, easier arrests – report Police will be able to heavily fine protesters if they « disobey police instructions » or do not agree to leave the area.

Netanyahu Is Breaking Apart America’s ‘Special Relationship’ With Israel

Tel Aviv secular school fights back against ‘fascist government

Biden’s Pick for Human Rights Post Withdraws After GOP Block Over Israel Tweets

About Half of Israelis Believe Jews Should Have More Rights Than Arabs, Study Shows

In Both Israel and the U.S. Congress, Lunatics Are Taking Over the Asylum

Group of Palestinians and Tourists Attacked by Settlers While Hiking in West Bank

Lest We Forget– ‘We’re going to get every single kidney and liver and heart that we can, because the world owes it to us.’

Lest We Forget– Israel admits to routinely harvesting organs without telling families

Israeli protestors fear Ben-Gvir influence as police prepare for mass protests Protest leaders and organizers called on Saturday on police officers to ensure the security of demonstrators.

Journalist Israel Frey: ‘If I Were Palestinian I Would Have Been Jailed and Disappeared’

The Big Lie at the Heart of Netanyahu’s Extremist Government

The Israeli Far-right Government’s Demolition Plan for the Supreme Court

Far-right government could damage Israel’s credit rating

Will Israel lose America?

Netanyahu was ready to admit to criminal charges – former High Court chief

Netanyahu’s Bullies Carry Out a Prime-time Regime Coup

Jewish extremists appear to vandalize Christian graves in Old City The vandalism extends a pattern of attacks on Christian sites in Israel.

Netanyahu Loyalist Claims Racism Kept Him From Ministerial Post

Explained: Netanyahu Government’s Plan to Weaken the Justice System

‘Liberal Religious Jews Like Me Lost the Battle. The Extremists Won’

Breaking: Jair Bolsonaro has embarked for the United States, on the advice of his lawyers, under threat of arrest. He’s gone.

Top Israeli rabbi says openly gay Knesset speaker ‘infected with disease’

Israel’s Public Broadcaster Suspends Arab Pundit After He Called Ben-Gvir a ‘neo-Nazi’

In Hounding LGBTQ People, Netanyahu’s Far-right Ally Echoes Mideast Tyrants

LISTEN: Has Netanyahu Lost Control of the Pyromaniacs Around Him?

Former IDF general: ‘This government is madness’ 

Netanyahu Appointed Two Fake Foreign Ministers. Meet the Real One

The Lies That Israel’s Far Right Told the Wall Street Journal

This Is Netanyahu’s Dream State: Racist, Religious and Authoritarian

2022 Saw Highest Number of Palestinians Killed in West Bank by Israeli Forces Since Second Intifada

Far-right Ben-Gvir’s Deal With Likud Lets Him Relax Police Open-fire Regulations

Palestinians vow to confront ‘fascist’ new government

Far-right Leader Slams Israeli Army Chief, Accuses Him of ‘Blatant Politicization’

Republican Jewish Coalition: George Santos Not Welcome at Any Future Events

Left-wing Israeli Journalist Released After Arrest on Suspicion of Inciting Terrorism

Ben-Gvir Is Paving the Way for His Racist Friends

Far-right Israel Explained | How Netanyahu’s New Government Aims to Change the Face of Israel

The Israeli-made COVID Vaccine Failed Miserably. Meet the ‘Delusional’ Mastermind Behind It

Yair Netanyahu says prosecutors who indicted his father need to be tried for treason

Jewish Settlers Suspected of Arson in West Bank Palestinian Village

Appeal filed in High Court against Ben-Gvir’s appointment as minister. The appeal quoted Netanyahu saying in 2020 and 2021 on a number of occasions promising that Ben-Gvir was not worthy of serving as a minister and would not be a member of his government.

Four Clarifications in 24 Hours: Netanyahu Struggles to Explain Extremist Allies

Why are religious politicians obsessed with LGBTQ+, Reform Jews?

Netanyahu Claimed Arabs Expelled Jews From the Land of Israel – Historians Say He Is Wrong

Netanyahu and MBS Are Playing a Dangerous Game on Iran as U.S. Shifts From Middle East

Money Laundering and Nepotism Rule in NGOs Run by Israel’s Incoming Housing Minister

Revealed: The Israeli Firm Selling ‘Dystopian’ Hacking Capabilities

Netanyahu Criticizes ultra-Orthodox Allies in English, but Courts Their Support in Hebrew

Will Netanyahu’s Far-right Allies Ignite a Third Intifada? LISTEN to Amos Harel

‘Existential Threat’: Hi-tech Execs Warn Netanyahu Against Undermining Justice System

Will a right-wing government in Israel further alienate US Jewry?

U.S. ambassador on Israel’s radical new leaders

U.S. Jews Wonder: Is It Time to Declare Independence From Israel?

Netanyahu’s partners are brewing a subprime crisis – analysis

Far-right Israel Explained | What You Need to Know About Netanyahu’s Radical New Government

How Can U.S. Jews Confront Israel’s Horrific New Government?

When antisemites sue the Jews: Lessons for Al Jazeera – opinion

Radical, Coercive, Violent: Israel’s New Coalition Is Unlike Anything You’ve Seen Before

‘Dreams of Chasms of Blood’: Kahane Was No Mere Provocateur

Israeli gov’t’s top legal adviser to oppose far-right police plan

Fears Grow Over Far-right Ben-Gvir’s Control Over Israel Police Force

View of the Israeli nuclear facility in the Negev Desert outside Dimona UN says Israel must give up nuclear weapons in lopsided vote Ukraine was absent from the vote after supporting the initial text.

‘A thousand Palestinian mothers will cry’: Far-right MK gives defiant interview to British TV

The Radicalization of Netanyahu’s anti-LGBTQ Ally

Just as American forcefully rejects Trump, Israel doubles down on Trumpism

Israel’s Ben-Gvir, a Superstar in the UAE

In which Yair Netanyahu explains to Kanye that he should direct his ire just as (((cosmopolitans) in (((Hollywood))) and not at the good Jews like him.

Smotrich receives authority to make West Bank-related IDF appointments

By Giving Far Right a Stake in Israeli Education, Netanyahu Awakens a Sleeping Giant

Netanyahu’s Far-right Government Could Soon Have a ‘Biden Problem’

Netanyahu Condemns Trump on Antisemites: ‘He Made a Mistake. I Hope It’s Not Repeated’

Netanyahu ‘a criminal’ trying to reform Israel’s courts – Lapid

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Comments are closed.